Ferrari favorable aux qualifications du vendredi

Des retours mitigés par les fans, les médias et surtout les pilotes, le format d'un week-end de course sprint ne plaît pas à tout le monde. Mais la journée du vendredi est plus excitante avec la séance des qualifications l'après-midi selon les pilotes Ferrari.
Logo Mi Redaction
Rédigé par
La F1 devrait trouver des solutions pour améliorer son format
© Ferrari / La F1 devrait trouver des solutions pour améliorer son format
Le format de course sprint dans un week-end de Formule 1 est remis une nouvelle fois en question. Alors que Jean Todt admettait que la séance des essais libres 2 n'avait aucun sens, la seule séance d'essais du vendredi est bien accueilli par plusieurs pilotes.

Depuis le début de la saison, les essais sont réduits à 60 minutes, au lieu de 120 minutes. Moins de temps donc pour les pilotes et les écuries de tester les stratégies établies en semaine, mais surtout moins ennuyant pour les fans. Dans les conditions d'un week-end de course sprint, les pilotes doivent préparer la séance de qualifications du vendredi. Pour Charles Leclerc, ce format est intéressant et positif, rendant la journée du vendredi moins ennuyeuse. « J'aime bien ce format pour le vendredi. C'est quelque chose de positif. Je m'ennuie un peu lors d'un vendredi normal, car en FP1 et en FP2, tu n'as rien à gagner et rien à perdre. Tu fais un peu plus de tours, c'est toujours bien, mais tu as tellement d'autres chances de récupérer ce que tu as perdu en FP1, par exemple », a-t-il affirmé. Avec une seule séance, les pilotes poussent les limites de leur monoplace et cherchent à trouver notamment les meilleures gommes pour les qualifications. « Dans ce format, la FP1 vaut vraiment la peine de pousser et de trouver les limites. C'est aussi bien pour nous, les pilotes, de simplement aller sur une piste et de pousser tout de suite. C'est plus intéressant aussi pour la télévision », a conclu le pilote Ferrari.

Un discours partagé par Sainz, son coéquipier. L'Espagnol trouve que le vendredi est devenu plus excitant avec les qualifications. Lors de la première séance des essais libres, les pilotes peuvent donc tout donner pour préparer au mieux les qualifications de l'après-midi. « Je pense que vendredi est mieux pour tout le monde, c'est un progrès. La FP1 est excitante, parce que vous savez que vous ne pouvez pas vous tromper et que vous devez apprendre rapidement. Cela oblige aussi les équipes à être à jour et à être au top des simulations pour essayer de montrer une bonne voiture dès vendredi », a affirmé Sainz.

Une course sprint pointée du doigt



La course sprint ne fait pas l'unanimité. À Monza, elle a reçu des retours mitigés, contrairement à Silverstone. Jugée plutôt ennuyeuse, sauf lors du départ, la course sprint n'a pas atteint son objectif en Italie. C'est-à-dire de rendre plus attractif un week-end de course afin de rendre la F1 encore plus compétitive. Il faut se dire qu'à part l'abandon de Pierre Gasly au premier tour et un duel entre Lewis Hamilton et Lando Norris, il ne s'est pas passé grand-chose. Leclerc et Sainz pensent toutefois que ce format doit être amélioré pour qu'il soit plus intéressant pour les fans et les pilotes. « Je ne l'ai pas autant apprécié à Monza. Et je pense qu'il a peut-être une place pour essayer quelque chose de différent. Il y a déjà eu pas mal d'idées et nous sommes plus ou moins tous sur la même ligne pour essayer quelque chose de nouveau », a déclaré de nouveau le Monégasque. Sainz pense que le format de samedi suscite peu d'enthousiasme par rapport aux qualifications traditionnelles. « Je suis d'accord avec Charles. Nous devons trouver un moyen de rendre le samedi un peu plus excitant, car pour le moment, je ne pense pas que cela suscite beaucoup d'enthousiasme. Je ne pense pas qu'une course sprint soit plus excitante que la qualification de samedi », a expliqué l'Espagnol.

Au cours du week-end du Grand Prix d'Italie, le patron de l'écurie Ferrari, Mattia Binotto, voudrait tester les courses avec une grille inversée à titre expérimental. La grille inversée mettait les leaders du championnat à l'arrière de la course de qualification. Elle déterminerait ensuite la hiérarchie pour le départ de la course de dimanche. « Je pense que le nouveau format est toujours une expérience positive, si vous le regardez dans l'ensemble du week-end. Dans l'ensemble, nous devions le juger positivement. Comment pouvons-nous l'améliorer ? Il y a quelques idées comme la grille inversée », a suggéré Binotto. En début d'année 2021, la F1 a exclu l'ajout du format de la grille inversée pour tester la course sprint. À savoir que cette dernière est à l'essai pour trois Grands Prix cette saison : à Silverstone, à Monza et au Brésil. Pour l'instant, le bilan reste mitigé. La F1, la FIA et les directeurs des équipes doivent déjà discuter pour trouver des solutions.
Partager
    graphical divider
    Media centre Barcelone
    La communauté digitale
    pour

    Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

    Rejoignez la comu @motorsinside

    Dernières actualités F1

    Toutes les actualités F1
    Top