Russell est réaliste après le GP de Russie

Avec sa dixième place au Grand Prix de Russie, George Russell n'espérait pas un meilleur résultat. Il estime qu'il y a un un trop gros écart entre la Williams et les autres voitures du paddock.
Logo Mi Redaction
Rédigé par
Russell reste positif après le GP de Russie
© Williams / Russell reste positif après le GP de Russie
Au Grand Prix de Russie, George Russell avait démarré la course à la troisième place, derrière Lando Norris et Carlos Sainz. La course ne s'est toutefois pas déroulée comme prévue pour Williams et son jeune pilote. Le Britannique pensait prendre l'aspiration de ses adversaires devant lui lors du départ pour gagner des places, mais c'est finalement Sainz qui en était ressorti vainqueur au virage 3. Puis, Russell a subi tout au long de la course, voyant les autres le dépassait presque facilement.

Russell n'a pas pu finir pour la deuxième fois de la saison sur un podium. Avec son premier arrêt, il a chuté à la quinzième place. La pluie s'est ajoutée à la fête et lui a permis de prendre la dixième position après l'entrée aux stands de tous les pilotes. Après la course, il a préféré rester positif avec son point pris à Sotchi, estimant qu'il ne méritait pas mieux.

« La performance sur les slicks était vraiment bonne. Dans l'ensemble, de la part de l'équipe et de l'intérieur de la voiture, je me sentais vraiment heureux et en confiance. Je ne pense pas que la course aurait pu mieux se passer. On rêvait évidemment d'avoir un résultat étonnant, mais ce n'était pas réaliste. Nous avons terminé là où nous méritons probablement de finir. »

Un écart trop important



Le Britannique a tout de même gardé Ricciardo et Hamilton derrière lui pendant quelques tours, mais l'écart entre les voitures reste trop important. Le jeune pilote est revenu sur les derniers tours sur la piste humide et met l'accent sur l'écart important entre la Williams et les autres voitures du paddock.

« Je pense que nous avons eu une très bonne course et que nous aurions pas pu nous attendre à mieux pour être honnête. Nous connaissons le rythme de la voiture. La Mercedes est deux secondes plus rapide que nous, et tous les autres probablement une seconde plus rapide. Donc, les garder derrière était vraiment difficile. Les derniers tours sur la piste humide n'étaient vraiment pas bons et nous avons vraiment eu du mal. Je pense que c'était à cause des pneus intermédiaires. »

Si Williams a remporté un petit point à l'issue de la course, Alfa Romeo se rapproche un peu plus de l'écurie britannique. Avec la huitième place de Räikkönen, l'équipe italienne comporte désormais seize points de retards. Il reste désormais sept courses avant la fin de la saison pour tout donner.
Partager

Grand Prix de Russie

Plus d'actualités
    graphical divider
    Media centre Barcelone
    La communauté digitale
    pour

    Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

    Rejoignez la comu @motorsinside

    Dernières actualités F1

    Toutes les actualités F1
    Top