Grand Prix de Turquie - Présentation et pronostics

Après 14 jours de pause, les pilotes ont digéré le scenario improbable qui nous a donné une superbe fin de course en Russie.
Qu'en sera-t-il sur le magnifique et exigeant tracé d'Istanbul ? La lutte pour les titres mondiaux devrait une nouvelle nous offrir un spectacle haletant.
Logo Mi Redaction
Rédigé par
L'Istanbul Park et son tracé vallonné devrait nous offrir un week-end à rebondissements !
© Red Bull / L'Istanbul Park et son tracé vallonné devrait nous offrir un week-end à rebondissements !

Un tracé taillé pour les pilotes



Contrairement à de nombreux tracés modernes, la piste d'Istanbul Park est vallonée. Hermann Tilke, son designer, a fait le choix de suivre la topographie du site pour le plus grand-bonheur des pilotes.
De ce fait, ce circuit est exigeant et requiert une parfaite unité entre le pilote et sa machine.

Il est également un des trois seuls circuit cette année où les pilotes tournent dans le sens anti-horaires, avec Imola en Italie et Interlagos au Brésil.

Le point clé de ce tracé est très certainement le virage n°8. Il s'agit d'un enchainement rapide de quatre "gauche" durant lequel les pilotes peuvent subir une force allant jusqu'à 5G. C'est clairement l'endroit le plus délicat à négocier.

Hamilton pour égaler le record de Massa


Lancé en 2005, le Grand Prix de Turquie n'a connu que huit éditions, dont trois ont été remportées par Felipe Massa en 2006, 2007 et 2008.
Arrêté en 2011, le circuit est revenu au calendrier l'an passé et a connu la victoire de Lewis Hamilton, sa seconde après celle de 2010. Il a par la même occasion remporté sa septième couronne mondiale.

Cette année, il pourrait ainsi égaler le record détenu par Felipe Massa et surtout accroitre un peu plus son avance au championnat du monde des pilotes. Rappelons qu'elle n'est que de deux petites unités a sept manche du terme.

Pirelli apporte une gamme de pneu "intermédiaire"


Ce tracé est vallonné et exigeant pour les pilotes et leur sens du pilotage, mais ce n'est pas le circuit qui met le plus à mal les gommes Pirelli.

Le manufacturier italien a donc choisi d'apporter une gamme de composé intermédiaire, c'est à dire C2, C3 et C4.



Pronostics de la rédaction


Sur une piste qui devrait autant convenir à Mercedes qu'à Red Bull, le spectacle devrait être au rendez-vous. D'ailleurs, la météo pourrait très bien participer à un chamboulement des stratégies comme en Russie.

Si les pronostics sont assez unanimes quant à l'homme qui obtiendra la pole position : Max Verstappen, ils demeurent assez flous quant au podium en course.
Globalement la victoire devrait se jouer entre Verstappen et Hamilton que nous n'arrivons pas à départager.
Pour la troisième marche du podium c'est encore plus aléatoire, Norris, Bottas, Leclerc et Perez sont tous de valeureux candidats.

Il n'y a que Bastien, adepte des grosses côtes qui parie sur une victoire de Leclerc devant Norris et Bottas.

Devant tant d'incertitude, la seule chose qui nous parait acquise c'est qu'il y aura de la tension d'âpres bagarres en piste... Une fois encore, et pour le plus grand bonheur des fans, cette course est remplie d'incertitude !
Partager

Grand Prix de Turquie

Plus d'actualités
    graphical divider
    Media centre Barcelone
    La communauté digitale
    pour

    Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

    Rejoignez la comu @motorsinside

    Dernières actualités F1

    Toutes les actualités F1
    Top