Pérez n'est pas fan de la règlementation 2022

Sergio Pérez est assez pessimiste concernant la nouvelle règlementation à venir en F1. Selon lui, tout semblera mauvais par rapport aux F1 actuelles.
Logo Mi Redaction
Rédigé par
Une Mercedes contre une Red Bull, voilà une image qu'on ne verra peut-être pas si souvent en 2022 selon Pérez.
© Mercedes / Une Mercedes contre une Red Bull, voilà une image qu'on ne verra peut-être pas si souvent en 2022 selon Pérez.
La F1 va introduire une nouvelle règlementation technique la saison prochaine qui devrait permettre aux voitures de mieux se suivre ce qui donnerait, logiquement, plus de batailles en piste. En contrepartie, ces nouvelles montures seront aussi plus lentes.

Sergio Pérez livre son avis sur les futures monoplaces. « J'ai pu piloter la voiture 2022 quelques fois dans le simulateur » raconte le Mexicain à Autosport. « C'est très différent par rapport à la règlementation actuelle. Je pense que les voitures que nous pilotons aujourd'hui sont les meilleures de l'histoire du sport donc, évidemment, tout aura l'air mauvais l'année prochaine comparé à ces F1. Mais j'espère qu'elles seront au moins fun à piloter ».

Les changements de règlementation permettent, parfois, à la hiérarchie de se resserrer comme en 2009 (la domination des Brawn GP lors des premiers Grands Prix mis à part). Le Mexicain craint tout de fois que ce ne soit la situation inverse la saison prochaine, comme ce fût également le cas par le passé. « Quand vous gardez une même règlementation pendant un bon bout de temps, les écarts se réduisent » explique-t-il. « Aujourd'hui la marge est si faible que vous pouvez avoir cinq ou six équipes qui se battent pour le podium le dimanche. Je pense que l'année prochaine, l'équipe qui aura vu tout bon aura un réel avantage. Cela prendra des années aux autres pour revenir au contact. Peut-être que ce sera l'effet inverse mais je n'y crois pas trop. Cependant, je pense que la F1 avait besoin d'un changement, notamment sur l'aspect financier ».

Pour la première fois de son histoire, la F1 a, en effet, introduit un plafond budgétaire. Celui-ci sera fixé à 175 millions de dollars (soit environ 150 millions d'euros) par équipe, avant de baisser progressivement chaque année.
Partager
    graphical divider
    Media centre Barcelone
    La communauté digitale
    pour

    Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

    Rejoignez la comu @motorsinside

    Dernières actualités F1

    Toutes les actualités F1
    Top