Le monde de la F1 est divisé concernant la série "Drive to Survive" de Netflix

Alors que la série Netflix a boosté la popularité de la F1 ces derniers temps, le paddock n'est pas unanime concernant la qualité de cette dernière.
Logo Mi Redaction
Rédigé par
La série Drive to Survive aura bien une saison 4
© Formula 1 / La série Drive to Survive aura bien une saison 4
Près de 400 000 personnes se sont rendues sur le circuit d'Austin, du jeudi au dimanche, ce qui représente le nouveau record d'affluence sur le COTA. Le succès populaire de l'épreuve résulte du succès de la série Drive to Survive aux Etats-Unis selon le promoteur du Grand Prix des d'Austin, Bobby Epstein. « La série Netflix a eu un impact énorme sur la notoriété de la F1 aux USA, c'est certain, et nous avons profité de ce nouveau paramètre ».

Malgré ce succès populaire, Max Verstappen (l'actuel leader du championnat du monde) a récemment été très critique envers la série. « Je comprends que cela doit être fait pour augmenter la popularité du sport en Amérique mais en tant que pilote je n'aime pas en faire partie » avait-il déclaré à Associated Press peu avant le Grand Prix des Etats-Unis. « Ils fabriquent des rivalités qui n'existent pas alors qu'il n'y a rien à montrer. J'ai donc décidé de ne plus en faire partie, je ne veux pas participer à un show dramatique, je veux juste des faits, des choses réelles. Quoi que vous disiez, ils vous déformer les choses, ils vous donneront un air téméraire pour vous faire convenir au scénario de la série. Je n'ai jamais aimé ça ».

Le son de cloche est le même du côté de Bernie Ecclestone, l'ancien PDG de la F1 : « Je sais comment ces gars agissent ou pensent, j'en connais beaucoup d'entre eux et ce qui est montré n'est pas réel. A la place de Max, quand on voit des choses que vous savez complètement fausses, je serais contrarié » a-t-il confié à CNN.

Lors de la conférence de presse, du jeudi, qui précédait les premiers essais libres du Grand Prix des Etats-Unis, certains pilotes se sont montrés en désaccord avec Verstappen, en particulier Esteban Ocon. « Avant, de l'extérieur, on nous prenait un peu pour des robots, le sport avait l'air de se répéter en boucle et les gens ne pouvaient pas voir toutes les personnalités du paddock. C'est fantastique qu'ils aient accès à tout cela maintenant. D'un point de vue personnel, Netflix a changé beaucoup de choses dans ma vie. Ils ont fait en sorte que l'on me voit lors des moments difficiles, quand je n'avais pas de baquet. Cela a contribué à la reprise de ma carrière, les gens ont vu à quel point j'étais désespéré d'avoir un volant ».

Les pilotes McLaren apprécient également l’expérience avec la plateforme de vidéos. « De mon côté c'est bien » a confié Lando Norris. « On peut choisir beaucoup de choses. Je regarde la série de temps en temps et je pense qu'ils font du bon boulot mais je ne peux pas parler au nom de Max ».

Daniel Ricciardo est du même avis. « Bien sûr il y a des moments où l'on souhaite avoir notre intimité et quand vous leur dîtes de ne pas filmer à tel ou tel endroit, ils sont plutôt bons avec ça. Ça se passe bien avec eux ».

Même si Kimi Räikkönen n'a pas accordé beaucoup d'intérêts à la série, le Finlandais, qui a tout de même fait quelques apparitions au cours des trois premières saisons, a eu son mot à dire « Je ne regarde pas la série donc je ne sais pas ce qu'ils font. Mais je leur ai dit que, même durant le tournage, que si je pouvais participer, j'en serais heureux ».

La nouvelle saison de Drive to Survive sera disponible début 2022, quelques jours ou semaines avant le lancement du prochain championnat du monde de Formule 1.
Partager
    graphical divider
    Media centre Barcelone
    La communauté digitale
    pour

    Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

    Rejoignez la comu @motorsinside

    Dernières actualités F1

    Toutes les actualités F1
    Top