Verstappen sanctionné, pour l'exemple

Max Verstappen a écopé d'une lourde financière mais aucune sanction sportive pour avoir touché l'aileron arrière de Lewis Hamilton. Ce dernier risque beaucoup plus !
Logo Mi mini
Rédigé par
C'est en descendant que Max Verstappen s'est livré à ses deux inspections
© Red Bull / C'est en descendant que Max Verstappen s'est livré à ses deux inspections
Tempête dans un verre d'eau. Depuis hier soir, le microcosme de la F1 est agité par la possible exclusion des deux leaders du championnat. A l'origine, la monoplace de Lewis Hamilton avait échoué lors de son test d'ouverture du DRS, à savoir qu'il s'ouvrait de manière trop importante. Cela génère mécaniquement une plus grande vitesse de pointe lorsque le dispositif est en fonctionnement.

Mais un deuxième rebondissement est apparu lorsqu'une vidéo de fans a été diffusée sur les réseaux sociaux sur laquelle on voit Max Verstappen touchait son aileron arrière, puis celui de son rival ! Evidemment, il n'en fallait pas plus pour que la mécanique médiatique (notamment anglo-saxonne) s'emballe et crie au complot : Max Verstappen aurait volontairement endommagé la voiture de son rival ! Le Batave se retrouvait donc à son tour sous enquête des commissaires et il risquait également une exclusion de la séance, pour violation de la règle du parc fermé.

Devant la criticité des enjeux, les commissaires ont décidé de dormir dessus et ne reprendre les débats qu'à 9h30 (heure locale). Finalement, après moultes analyses, les commissaires ont décidé qu'effectivement le pilote n°33 n'aurait pas dû toucher sa voiture et celle de son rival mais, qu'en aucun cas, cela avait eu un impact sur la monoplace de ce dernier et donc que l'action n'avait pas entrainé la première infraction.

Mais afin de ne pas créer de précédent, les commissaires ont décidé de frapper au portefeuille le leader du championnat avec une amende de 50 000 euros. Si la somme peut paraitre exorbitante pour le commun des mortels, elle en reste dérisoire pour un pilote de la trempe de Max Verstappen, payé plus de dix millions d'euros par an...

Maintenant que la décision est rendue pour le pilote Red Bull, les commissaires vont se tourner vers le cas Mercedes. Et là, la sanction ne devrait pas être financière mais bien sportive. A moins que les dirigeants de la firme à l'étoile trouvent une explication possible.

Dernières actus sur Grand Prix du Brésil

Plus d'actualités

    Dernières actus F1

    Toutes les actualités F1
    graphical divider
    Media centre Barcelone
    Le site web pour

    Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

    Rejoignez @motorsinside sur :

    Haut