Giovinazzi est amer après son éviction de chez Alfa Romeo

Antonio Giovinazzi a moyennement apprécié la décision de son employeur et il ne s'est pas privé pour critiquer les raisons de la venue de son futur remplaçant, Guanyu Zhou.
Logo Mi Redaction
Rédigé par
Giovinazzi va-t-il rendre une copie parfaite lors de ses (probables) derniers Grands Prix en Formule 1 ?
© Alfa Romeo Racing / Giovinazzi va-t-il rendre une copie parfaite lors de ses (probables) derniers Grands Prix en Formule 1 ?
Après trois ans de bons et loyaux services, le couperet est tombé pour Antonio Giovinazzi. Comme prévu, Alfa Romeo a bel et bien finalisé son duo pour 2022, le 16 novembre, et sans surprise, l'Italien n’a pas été retenu dans ce rôle.

Le numéro 99, qui va rapidement rebondir chez Dragon Penske en Formule E, a très moyennement apprécié la nouvelle et n'a pas hésité à livrer son avis sur sa non-reconduction sur les réseaux sociaux. « Ce qui compte en Formule 1, c'est le talent, la technique, le risque et la vitesse. Mais ce sport peut être cruel lorsque l'argent dicte les règles. Je crois aux petites et grandes victoires obtenues par ses propres moyens » avant d'ajouter sur sa photo Instagram le montrant enfant : « c'était ma première photo dans une F1, la dernière photo n'a pas encore été prise. »

Certes les pilotes payants pullulent en F1, et dans le sport automobile en général, ces dernières années mais Giovinazzi va-t-il réellement manquer à Alfa Romeo ? L'Italien n'a en tout cas jamais eu l'image d'un foudre de guerre.

Sans compter ses quelques tours de roues en 2017 (qui lui ont beaucoup nui), le futur pilote FE marque le pas face à un Räikkönen pourtant vieillissant. Il n'est pas rare de voir Giovinazzi devancer son vétéran de coéquipier lors de l'exercice du chronomètre mais combien de fois a-t-il terminé derrière, et nettement distancé, en course ? Si, depuis 2019, Kimi Räikkönen a inscrit 57 points pour Alfa Romeo (et se bat régulièrement en course), Antonio Giovinazzi n'en a scoré que 19 et a plutôt donné l'impression d'être un pilote transparent.

Il reste trois Grand Prix au natif de Martina Franca pour quitter la F1 la tête haute et pour aider son équipe, dans la mesure du possible, à arracher la huitième place détenue par Williams depuis la manche Hongroise.


Partager
    graphical divider
    Media centre Barcelone
    La communauté digitale
    pour

    Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

    Rejoignez la comu @motorsinside

    Dernières actualités F1

    Toutes les actualités F1
    Top