Grand Prix du Qatar - Le Top / Flop de la rédaction

C'est la première fois que la F1 emprunte ce tracé de Losail au Qatar. Si pour la victoire il n'y eut que peu de suspens, l'attribution des autres places fut plus disputée. MotorsInside vous livre le Top / Flop de ce Grand Prix.
Logo Mi Redaction
Rédigé par
Alonso de nouveau sur le podium, après sept ans d'attente.
© Alpine / Alonso de nouveau sur le podium, après sept ans d'attente.

↗ TOP N°1 - Spectaculaire rebond d'Alpine



Alors que la lutte pour la cinquième place du championnat du monde des constructeurs est âprement disputée entre Alpha Tauri et Alpine, la firme française trouve les ressources pour écraser son rival alors qu'il ne restera plus que deux manches à parcourir.
25 à 0... Le score est impressionnant et devrait permettre à Alpine d'attaquer sereinement ces deux dernières courses.
Au delà du pur résultat comptable, c'est l'image d'équipe unie qui fait plaisir à voir. En Hongrie c'est Esteban Ocon qui l'emporte. Aujourd'hui c'est son équipier Espagnol qui monte sur la troisième marche du podium. Dans les deux cas nous ne pouvons qu'admirer le bonheur que chacun ressent pour l'autre, et c'est ce qui fait la véritable force de cette équipe.


↗ TOP N°2 - Lewis Hamilton et Mercedes : la force tranquille



Une nouvelle course parfaite pour la flèche d'argent numéro 44. Contrairement au Grand Prix de Sao Polo, Lewis Hamilton n'a pas eu besoin de forcer son talent pour conquérir sa 102ème victoire.
Mercedes et Hamilton on mit le doigt sur un détail qui leur permet de reprendre sereinement l'avantage dans la course au titre pilote.
Battre le record de titre de Schumacher parait maintenant à portée de main.
Une nouvelle fois, le britannique nous prouve toute sa détermination et sa force mentale pour ne jamais rien lâcher.
Et Toto Wolf d'ajouter :
« Ils ont réveillé le lion »





↗ TOP N°3 - Les "anciens" animent le peloton



Anecdote amusante : ce sont les vétérans du peloton qui effectuent le plus de dépassements lors des Grand Prix en 2021.
Alonso, Vettel et Räikkönen se livrent une bataille sans merci. Ils sont au sommet de la hiérarchie avec seulement un dépassement qui les sépare.
A défaut d'avoir la monoplace leur permettant de reconquérir un nouveau titre mondial, les "anciens" prouvent qu'ils ont encore le talent et la hargne nécessaire pour faire partie des vingt à pouvoir piloter une Formule 1.




↘ FLOP N°1 - Les McLaren fantômes



Totalement absente en performance depuis quelques courses, les monoplaces oranges sont désormais complètement distancées aussi bien sur le plan comptable que sur la piste par Ferrari.
A moins d'un renversement de situation complétement improbable, McLaren devrait terminer sa campagne 2021 à la quatrième place du championnat. L'équipe anglaise n'oppose aucune résistance à la firme italienne, et se fait même rattraper en performance pure par l'avant du "midfield".
C'est une triste fin de saison pour cette équipe, qui doit sûrement mettre toutes ses forces dans la préparation d'une monoplace 2022 efficace.


↘ FLOP N°2 - Vent de panique chez Alpha Tauri ?



La chance n'a pas souri à Alpha Tauri dimanche. Pourtant assez performantes en qualifications et aux essais, les monoplaces de Faenza ont été totalement absentes en course.
Nous espérions beaucoup plus d'un Pierre Gasly s'élançant deuxième. Son "combat" pour de gros points duré que quelques tours.
Au départ il ne réussit pas à contenir la vigueur d'Alonso et de son Alpine. Puis doit rapidement s'incliner avec une petite erreur face au leader de l'écurie mère Max Verstappen.
Si sur le coup, cette erreur lui coûte sa troisième place. Sur la durée de la course, elle lui coûte les points.
Côté Tsunoda, malheureusement rien de nouveau. Le rookie japonais semble trouver un peu de rythme en qualification mais pêche grandement en rythme de course.
Malheureusement, à l'issue du Grand Prix du Qatar, ils semblent avoir perdu leur duel face à Alpine.


↘ FLOP N°3 - Des pneus Pirelli un peu justes ?



Quelques pilotes se sont plaint des gommes italiennes. Se sont pourtant les composés les plus durs qui ont été apportés à Losail.
Cependant, les contraintes infligées à ces pneus ont été difficilement supportables. Notamment lors de ce fameux triple droit très rapide.
Si le fait le plus marquant fut l'explosion du pneu avant gauche de Valtteri Bottas à mi course. Trop de pilotes ont du retenir leurs efforts afin de pouvoir contenir l'usure prématurée de leurs gommes.
Partager

Grand Prix du Qatar

Plus d'actualités
    graphical divider
    Media centre Barcelone
    La communauté digitale
    pour

    Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

    Rejoignez la comu @motorsinside

    Dernières actualités F1

    Toutes les actualités F1
    Top