Les courses sprint en danger pour 2022

F1. La saison 2022 de F1 aura 6 qualifications en course sprint, le double de la saison dernière. Mais ce changement peut ne pas avoir lieu à cause des intérêts des écuries.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
Max Verstappen après avoir fini 2e de la course sprint du Grand Prix de Monza
© redbull / Max Verstappen après avoir fini 2e de la course sprint du Grand Prix de Monza

La multiplication des courses sprint pour la saison 2022 a vu le jour grâce à un accord de principe entre les écuries. Mais actuellement, 8 équipes sur 10 doivent se mettre d'accord sur des détails à propos de ses courses, et notamment sur l'aspect monétaire.

Motors Inside sans pub ?

En effet, un accord financier avait vu le jour pour fournir aux écuries un petit paiement pour composer les potentiels dégâts que peuvent recevoir leurs voitures lors d'un sprint. Mais malgré cet accord, les grosses écuries essayent de faire augmenter le plafond budgétaire sous prétexte que le sprint coûte cher. Un comportement que dénonce Zak Brown, le patron de McLaren.

« Quelques équipes, et une équipe en particulier, voulaient une augmentation du plafond budgétaire de 4 millions de dollars, ce qui était tout simplement ridicule. Et aucun fait rationnel derrière tout cela. Lorsque vous les défiez, ils vous disent "qu'est-ce qui se passerait si" et "pouvait" et vous devez anticiper. Vous vous asseyez là et vous vous dites : "C'est juste un non-sens." », explique Zak Brown.

Le plafond budgétaire étant de 123 millions d'euros, certaines équipes veulent l'augmenter de 4 millions d'euros. Mais cette situation laisse donc un doute sur le futur du sprint en F1 : soit les écuries se mettent d'accord et les plus gourmandes refusent ou réduisent leur demande d'augmenter le plafond budgétaire, soit la situation ne se débloque pas et les courses sprints disparaissent, en tout cas pour 2022.

« Peut-être qu'il peut y avoir un compromis et nous l'augmentons un peu [le plafond budgétaire], et nous commençons en 2022 ou nous sautons 2022, et quelques-unes de ces équipes devraient expliquer aux fans pourquoi il n'y a pas de courses de sprint. », déclare Zak Brown.

Vous nous lisez régulièrement ? Ajoutez Motors Inside dans vos sources favorites sur Google News pour nous soutenir ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :

Voir les avantages

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut