Comment la guerre en Ukraine a eu raison de Mazepin ?

Depuis le début du conflit entre l'Ukraine et la Russie, le monde du sport n'est pas épargné par les sanctions. Nikita Mazepin a été ajouté, ce samedi 5 mars, à la liste des sportifs russes non désirés. Nous revenons sur les étapes qui ont conduit à son licenciement de chez Haas.
Logo Mi mini
Rédigé par
Haas a mis un terme au contrat du russe
© Haas / Haas a mis un terme au contrat du russe
Depuis plus d'une semaine, la guerre en Ukraine occupe la majeure partie de l'actualité internationale. En réponse à ce conflit, de nombreux pays et fédérations sportives utilisent le soft power en termes de représailles contre Vladimir Poutine et la Russie.

Parmi les sanctions prises, la plupart des fédérations sportives ont décidé d'interdire sportifs ou équipes d'origine russes à poursuivre les compétitions. Nikita Mazepin, n'y a pas échappé. Son départ forcé de Haas s'est fait en plusieurs étapes.

UralKali, soutien de Mazepin



Si le Russe est parvenu à intégrer la catégorie reine du sport automobile, c'est grâce à son sponsor, UralKali, dont son père, Dmitry Mazepin, est le co-propriétaire. Sauf qu'au lendemain du début du conflit, Haas décide de retirer le logo de l'entreprise ainsi que les couleurs russes de sa monoplace. Un premier signe qui ne jouait pas en faveur de Nikita Mazepin.

Quelques jours plus tard, le 1er mars, le président de la FIA, Mohammed Ben Sulayem, a interdit, entre autres, l'organisation de courses sur le sol russe et clamé la prohibition de signes ou références à la Russie. La participation des pilotes russes et biélorusses à des courses, doit aussi se faire sous bannière neutre. Un deuxième signe, annonçant que Mazepin était sur un siège éjectable.

À lire aussi : La F1 suspend son contrat avec le promoteur du GP de Russie

Finalement, ce samedi 5 mars, l'écurie américaine a décidé de mettre un terme au contrat avec UralKali ainsi qu'à celui du russe, de manière « unilatérale »avec « effet immédiat », précise le communiqué de Haas. Sans son sponsor présent au sein de l'équipe de Gene Haas, il n'y avait donc plus de raisons pour que le russe poursuive son aventure en F1.

Qui pour le remplacer ?



Actuellement, Haas ne dispose officiellement que d'un seul pilote, puisque le remplaçant de Nikita Mazepin n'a pas été annoncé. Si la piste la plus probable semble être Pietro Fittipaldi, d'autres candidats pourraient prendre sa place. On peut nommer Antonio Giovinazzi, Nick de Vries ou encore Callum Ilott.

Le temps presse pour trouver un remplacement, mais l'officialisation ne devrait pas tarder, puisque le début de saison arrive à grand pas.


Dernières actus sur Guerre en Ukraine

Plus d'actualités

    Dernières actus F1

    Toutes les actualités F1
    graphical divider
    Media centre Barcelone
    Le site web pour

    Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

    Rejoignez @motorsinside sur :

    Haut