Kvyat refuse de signer le document de la FIA et ne roulera pas en 2022

Daniil Kvyat a refusé de signer le code de conduite de la FIA pour les pilotes russes après l'invasion de l'Ukraine. Le pilote s'est rangé derrière la décision de sa nouvelle équipe en Endurance, G-Drive, qui renonce également à courir.
Logo Mi mini
Rédigé pPar
La saison 2022 s'arrête avant même de commencer pour Daniil Kvyat.
© Alpine / La saison 2022 s'arrête avant même de commencer pour Daniil Kvyat.
En réponse à l'invasion russe en Ukraine, la FIA a publié, il y a quelques jours, un code de conduite pour les pilotes russes. Si ceux-ci ne sont pas exclus du sport comme ça peut être le cas dans de nombreuses autres disciplines, leurs droits sont restreints par la Fédération Internationale.

Certains athlètes s'y sont opposés comme Daniil Kvyat. Le pilote, qui a couru en Formule 1 entre 2014 et 2020, a refusé de signer le document. Le Russe s'était engagé en Endurance cette saison avec G-Drive et devait découvrir les 24 Heures du Mans. Il n'en sera rien finalement pour lui puisque sa nouvelle équipe, russe elle aussi, a renoncé à participer au championnat du monde d'Endurance après les mesures prises par la FIA. G-Drive appartient au groupe Gazprom, fournisseur d'énergie détenu en majorité par l'état russe, et ciblé par les sanctions économiques des pays occidentaux. Le club allemand de football Schalke 04 avait déjà rompu son partenariat avec Gazprom il y a quelques jours.

C'est le directeur de G-Drive et également pilote, Roman Rusinov, qui a annoncé la nouvelle sur son compte Instagram. « Aujourd'hui, moi, qui suis pilote pour l’équipe russe G-Drive Racing, ai refusé d’accepter les conditions discriminatoires de la FIA. Le but de chaque athlète est d’entendre son hymne national sur un podium. En 10 ans d’expérience internationale, notre équipe l’a fait à plusieurs reprises. »

« Nous avons brandi le drapeau russe, avons entendu et chanté l’hymne russe. Pour le bien de mes fans, de mes coéquipiers et de l'honneur sportif, je ne signerai pas ce document. Je préfère ne pas conduire du tout. L’équipe a toujours été internationale, les pilotes, les mécaniciens et les ingénieurs viennent de différents pays du monde. Et si nous avions demandé à chacun d’abandonner son drapeau, son expérience et son nom, il n’y aurait pas eu de telles victoires et une telle fraternité. [...] J’espère sincèrement que nous serons en mesure de retrouver la compétition automobile internationale, une fois garanti le retour de l’esprit et de l’équité sportifs », a-t-il écrit.

Daniil Kvyat s'est rangé derrière Roman Rusinov et son équipe et refuse donc de signer le code de conduite de la FIA. Le Russe devrait ainsi passer une année blanche sans conduire. Un coup d'arrêt dans la carrière de celui qui était encore pilote de réserve Alpine il y a quelques mois.
Votre avis

Connectez-vous pour écrire un commentaire

Haut