Uralkali réclame le remboursement des fonds investis chez Haas pour 2022

En réponse à l’invasion de l’Ukraine par la Russie, l’écurie de Gene Haas a retiré le sponsor russe Uralkali de sa monoplace. Quelques jours après l’éviction de Nikita Mazepin de l’équipe, Uralkali entame des procédures juridiques pour récupérer son investissement.
Logo Mi mini
Rédigé pPar
Uralkali réclame le remboursement des fonds investis chez Haas pour la saison 2022.
© Haas / Uralkali réclame le remboursement des fonds investis chez Haas pour la saison 2022.
Le sponsor russe de Haas, Uralkali, était resté silencieux jusqu’ici. Seulement, l’entreprise gérée par le père de Nikita Mazepin affiche désormais sa volonté de récupérer les fonds investis pour la saison 2022.

« Uralkali entend protéger ses intérêts en lien avec l’application de procédures légales et se réserve le droit d’initier toute procédure juridique, de réclamer des dommages et de demander le remboursement des montants conséquents réglés par Uralkali pour la saison 2022 de Formule 1 » explique la société à travers un communiqué.

« Étant donné que la majeure partie des fonds de sponsoring pour 2022 a déjà été transférée à Haas et sachant que l’écurie a rompu le contrat avant la première course de la saison, Haas a donc échoué à remplir ses obligations envers Uralkali pour cette saison. » poursuit l’entreprise. « Uralkali doit demander le remboursement immédiat des fonds reçus par Haas ».

La société dirigée par Dmitry Mazepin qualifie également cette décision de « déraisonnable », précisant que la Formule 1 « devrait être libre de toute pression extérieure et de la sphère politique ».

L’écurie de Gene Haas se retrouve donc avec un seul pilote titulaire en attendant de trouver le remplaçant de Nikita Mazepin, tout en devant rembourser son ancien sponsor.

Quant à Uralkali, un autre de leurs contrats a été rompu en Formule 2 et Formule 3 avec Hitech Grand Prix.
Votre avis

Connectez-vous pour écrire un commentaire

Haut