Le plafond budgétaire déjà remis en question ?

Le plafond budgétaire fixé à 140millions de dollars pour la saison 2022 pour chaque écurie semble difficile à tenir pour Red Bull compte tenu de la situation économique que nous vivons. Christian Horner tire la sonnette d'alarme.
Logo Mi mini
Rédigé par
Christian Horner s'interroge sur la légitimité du plafond budgétaire en ces temps de crise inflationniste.
© Red Bull / Christian Horner s'interroge sur la légitimité du plafond budgétaire en ces temps de crise inflationniste.
Afin de limiter certaines structures aux ressources gigantesques, et ce dans le but d'éviter une dérive de moyens entre "petits constructeurs indépendants" et écuries d'usine, la F1 a décidé d'encadrer les dépenses de chacun au cours d'une saison.
C'est ainsi que le plafond budgétaire est instauré, et MotorsInside vous en expliquait les détails à travers cet article.

Ce plafond est décroissant d'année en année. Passé de 145 millions de dollars à 140 millions pour 2022, il doit être ramené à 135 millions pour 2023.
Néanmoins, en fonction de l'inflation il peut être revu à la hausse.

Même si la nouvelle règlementation a été décalée d'un année, pour entrer en vigueur en 2022. Les écuries ont du dépenser des sommes importantes en vue du développement de ces monoplaces. La crise Covid leur aura au moins permis de lisser ce coût sur une année supplémentaire.

Cependant, l'un des effets négatifs de cette crise sanitaire commence se faire faire sentir. Il s'agit de l'inflation. Gérée différemment selon les banques centrales, cette inflation est malgré tout planétaire.
La crise des composants, de la main d'œuvre, des transports, des coûts de l'énérgie et également la bulle économique chinoise ont créé de fortes tensions sur les marchés en 2021.

Cette inflation s'est amplifiée en début d'année en Europe après avoir touché les Etats-Unis l'an passé. La guerre en Ukraine risque également de fortement peser sur la hausse des coûts généraux.

Christian Horner s'interroge sur la légitimité de ce plafond en ces temps incertains :
"Je pense que c'est un réel problème. Nous subissons déjà une inflation extrêmement élevée.
Il faut rappeler qu'en 2020, lorsque le plafond budgétaire fut imposé, nous ne pouvions pas prévoir les soucis que connait le monde aujourd'hui"


La potentielle aggravation imminente de la crise en cours, le rend peprlexe et souhaite que le régulateur intervienne rapidement :

"L'inflation risque d'atteindre des niveaux records. Nous pouvons déjà en mesurer l'impact sur le fret aérien. C'est un problème très sérieux que notre régulateur doit examiner et résoudre rapidement. Il doit prendre en compte les augmentations du coût de la vie que nous allons tous subir"
conclut-il.

Il est prévu que si l'inflation dépasse les 3%, ce plafond peut être revu à la hausse. Nul doute que la FIA va se pencher sur le problème très rapidement

Dernières actus sur Economie

Plus d'actualités

    Dernières actus F1

    Toutes les actualités F1
    graphical divider
    Media centre Barcelone
    Le site web pour

    Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

    Rejoignez @motorsinside sur :

    Haut