McLaren "très loin" derrière pour Lando Norris

McLaren n’était pas à la fête le week-end dernier. Après des qualifications décevantes, les MCL36 de Lando Norris et Daniel Ricciardo ont terminé le week-end à l’arrière du peloton.
Logo Mi mini
Rédigé par
Les McLaren semblent souffrir d'un sérieux manque d'appui aérodynamique.
© McLaren / Les McLaren semblent souffrir d'un sérieux manque d'appui aérodynamique.
Si Ferrai a signé un doublé ce week-end et Red Bull un double abandon, McLaren se situe entre les deux. Le pilote Britannique Lando Norris a exprimé son désarroi quant à sa quinzième place à Bahreïn.

« C’est là où nous sommes, tout simplement. » a déploré Norris. « Nous devons nous y habituer maintenant. Bien sûr, avec les dernières saisons, il y a beaucoup de l’attente au sein de l’équipe et chez ceux qui nous regardent. Nous ne sommes pas sur la bonne voie pour le moment, nous en sommes très loin. Pas juste un peu, mais très loin. Nous devons repartir de zéro et trouver des solutions. J’essaie d’en trouver, ça ne veut pas dire que nous serons exceptionnels la semaine prochaine, mais au cours des prochains mois, nous devons comprendre ce qu’il se passe et comment nous pouvons nous améliorer. », a révélé Lando Norris.

Quant à l’état de la MCL36, le pilote a soulevé quelques défaillances et en particulier le manque d’appui aérodynamique.

« Il y a tout de même un moteur Mercedes en troisième et en quatrième position, mais nous ne sommes pas aidés, je pense que nous avons des difficultés sur ce point par rapport aux autres. » a admis Norris. « La fiabilité est bonne, je pense que c’est positif. Nous n’avons pas assez d’appui, donc le comportement de la voiture est très mauvais. », a-t-il expliqué.

« La voiture et les pneus sont difficiles à optimiser, on ne peut pas faire fonctionner les pneus correctement et on ne peut pas tout bien régler lorsqu’il n’y a pas d’appui. On sous-vire, on survire, beaucoup de choses se passent et je pense que c’est ça le problème. Nous avons simplement besoin que moins de choses se passent. Il faut plus d’appui à l’arrière, et à l’avant, c’est juste de l’appui. Ça semble simple mais le problème est difficile à régler. » a développé le pilote McLaren.

Dernières actus sur Grand Prix de Bahreïn

Plus d'actualités

    Dernières actus F1

    Toutes les actualités F1
    graphical divider
    Media centre Barcelone
    Le site web pour

    Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

    Rejoignez @motorsinside sur :

    Haut