La défaillance des freins chez McLaren, symbole de l'incompréhension des F1 2022 ?

Le directeur technique de McLaren a révélé que les problèmes de freins des MCL36 ont mis en évidence la compréhension parfois complexe des nouvelles Formule 1.
Logo Mi mini
Rédigé par
McLaren semble avoir du mal à comprendre les nouvelles voitures...
© McLaren / McLaren semble avoir du mal à comprendre les nouvelles voitures...
Si l’écurie britannique a frappé fort lors des essais de Barcelone, ceux de Bahreïn étaient bien moins brillants, étant donné que les MCL36 ont souffert d’une surchauffe des freins. Qui plus est, les résultats de McLaren pour la première course de la saison sont très loin d’être satisfaisants. Daniel Ricciardo et Lando Norris ont dû se contenter respectivement des quatorzième et quinzième places à l’arrivée, et ce, "grâce" à l’abandon des deux Red Bull à l’avant.

Pour James Key, le directeur technique de l’écurie, certaines nouveautés ont eu un impact imprévu sur les voitures. « Je pense, dans un sens, que ça montre à quel point ces voitures sont nouvelles et tout ce qu’il y a encore à apprendre pour qu’elles fonctionnent correctement. », a-t-il confié. « Je pense que le conduit de frein était une anomalie particulièrement étrange, dans le sens où il répondait à tous nos critères pour le refroidissement. », a révélé James Key.

« Vous pensez : "Mais bordel qu’est-ce qu’il se passe ici ?", donc vous cherchez et vous réalisez qu’à une certaine condition, qui a été montrée sur ce circuit [Bahreïn], il s’est en quelque sorte éteint intérieurement. », a-t-il poursuivi. Entre-temps, McLaren a obtenu des pièces venues tout droit de l’usine pour procéder à quelques réglages. Mais si cela n’a pas changé grand-chose sur le moment, McLaren a dû trouver une solution provisoire pour le Grand Prix de Bahreïn.

Encore du travail pour McLaren avant Djeddah



« Les gars ont fait un travail fantastique pour trouver très rapidement ce qui n’allait pas. », a expliqué James Key. « Apporter des solutions dans une perspective aérodynamique, en termes de débit du conduit, et intégrer ça au design et ensuite pousser un maximum pour faire venir les pièces ici. Ça faisait un moment que nous n’avions pas eu à faire ça, donc c’était une excellente réaction de l’équipe. », a-t-il avoué.

« Mais c’était aussi une bonne leçon. Je pense que ça montre à quel point toutes les méthodes que nous utilisions dans le passé n’ont pas forcément apporté quelque chose de nouveau ici. », a conclu Key. En vue du Grand Prix d’Arabie Saoudite ce week-end, McLaren doit encore évaluer les changements les plus pertinents à réaliser.

Dernières actus sur McLaren

Plus d'actualités

    Dernières actus F1

    Toutes les actualités F1
    graphical divider
    Media centre Barcelone
    Le site web pour

    Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

    Rejoignez @motorsinside sur :

    Haut