Nikita Mazepin questionne les valeurs de la F1 dans l'affaire Haas et Uralkali

F1. Après l’éviction d’Uralkali, la tension fait rage entre l’écurie Haas et son ancien sponsor. Pour Nikita Mazepin, lui aussi mis à l’écart par Haas, les valeurs de la Formule 1 doivent être mises en avant.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
Nikita Mazepin met en avant l'importance d'être neutre
© Haas / Nikita Mazepin met en avant l'importance d'être neutre

Peu avant le lancement officiel de la saison, le pilote russe Nikita Mazepin a été évincé de son écurie en raison de sa nationalité. En réponse à l’invasion de l’Ukraine par la Russie, Haas a mis un terme à son contrat avec Uralkali, entreprise russe dirigée par le père de Nikita Mazepin.

Motors Inside sans pub ?

Rapidement, Uralkali a demandé un dédommagement à l’écurie américaine, en l’occurrence un remboursement des fonds investis pour la saison 2022 sous prétexte que Haas n’aurait pas rempli sa part du contrat envers Uralkali. Ce à quoi Haas a répondu qu’elle ne reverserait pas les 12 millions d’euros à l’entreprise de Dmitry Mazepin. En plus de ce refus, Haas réclame désormais à Uralkali une compensation de huit millions d’euros pour la perte de profits que cette rupture de contrat a engendré.

Pour autant, Nikita Mazepin ne perd pas espoir quant à un potentiel retour en Formule 1. Interrogé par CNN à propos de sa neutralité sur la question, le pilote en a profité pour rappeler les valeurs de la F1.

« Tout le monde a le droit de parler ou non et la FIA, la plus grande instance de ce sport, m’interdit l’accès à la compétition tant que je suis neutre. », a déclaré Mazepin. « Mais je dirais que le plus gros problème ici est que les écuries puissent garder l’argent du sponsoring sans remplir les clauses du contrat. Et qui en demandent encore plus, même si elles affirment ne pas vouloir d’argent venant de Russie. Donc je ne suis pas sûr, mais pour moi, les valeurs du sport devraient être réévaluées après ça. », a-t-il affirmé.

Par ailleurs, Nikita Mazepin a expliqué que la situation en Ukraine était extrêmement difficile à observer et a tenu à expliquer l’importance de la neutralité.

« J’ai vécu pendant 23 ans, dans un monde très calme. Mais par rapport à ma position officielle, j’ai souvent répété qu’il est très important pour moi de rester neutre, parce que je suis un athlète. Et je pense que c’est très important d’avoir le droit d’être neutre. Même pour ça, j’ai créé une fondation qui aidera les athlètes à rester neutre. », a confié Nikita Mazepin. Une affaire, où aucune des deux parties ne comptent lâcher, qui risque de continuer tout au long de la saison.

Vous nous lisez régulièrement ? Ajoutez Motors Inside dans vos sources favorites sur Google News pour nous soutenir ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :

Voir les avantages

Nikita Mazepin

Plus d'actualités

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut