Charles Leclerc, une deuxième place au goût amer

Parti en pole, Charles Leclerc n'a pas réussi à convertir sa première place sur la grille en victoire. Le Monégasque termine deuxième, mais a commis quelques erreurs évitables.
Logo Mi mini
Rédigé par
Charles Leclerc n'a plus que 19 points d'avance sur Max Verstappen après Miami.
© Ferrari / Charles Leclerc n'a plus que 19 points d'avance sur Max Verstappen après Miami.
La dynamique est du côté de Red Bull en ce moment. Après sa victoire à Imola, Max Verstappen a récidivé à Miami. Charles Leclerc, lui, n'a pas pu ni su s'imposer et voit le Néerlandais refaire son retard.

Pourtant, le Monégasque avait pris un bon départ, conservant la tête du Grand Prix, alors que Verstappen s'offrait Sainz dès le premier virage pour la deuxième place. Au huitième tour, le champion en titre se rapproche grandement de la Ferrari et Leclerc manque son freinage dans le difficile virage 17. Verstappen en profite pour se coller plus encore au diffuseur du Monégasque et le déposer, à l'aide du DRS, dans la ligne droite suivante.

Leclerc tente tout de suite de revenir sur son rival, mais ses gommes s'usent rapidement il a du mal à les garder en température. Finalement, Verstappen creuse un écart de plus de 4 secondes au moment du premier arrêt, qui se transforment en 7 secondes d'avance après le passage en pneus durs (25ème tour).

Charles Leclerc parvient à tenir le rythme de la Red Bull sur ces nouvelles gommes et l'écart ne bouge pas durant les quinze tours suivants, jusqu'à la Safety Car provoquée par l'accrochage entre Gasly et Norris. Le Monégasque reste en piste et décide de ne pas profiter d'un arrêt gratuit pour passer des gommes plus tendres. Une stratégie logiquement imitée par Verstappen, mais qui questionne. L'écart entre Leclerc et Sainz paraissait suffisant pour que le Monégasque puisse changer de gommes sans perde de positions.

Le Néerlandais réalise une bonne relance et Leclerc ne peut pas tenter sa chance. Malgré dix tours passés dans la zone DRS de la Red Bull, le Monégasque ne peut pas attaquer, limité par le différentiel de vitesse de pointe en ligne droite des deux voitures, qui réduit l'avantage du DRS pour les Ferrari. Charles Leclerc doit se contenter de la seconde place, impuissant.

Grâce aux deux abandons de Verstappen en début de saison, le pilote Ferrari conserve une belle avance sur son dauphin avec 19 points de plus. Mais l'écart se réduit alors que le champion en titre vient de scorer 60 unités en deux Grands Prix contre 33 pour Leclerc. Le Monégasque devra vite réagir pour ne pas laisser Verstappen se rapprocher trop près.

Dernières actus sur Grand Prix de Miami

Plus d'actualités

    Dernières actus F1

    Toutes les actualités F1
    graphical divider
    Media centre Barcelone
    Le site web pour

    Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

    Rejoignez @motorsinside sur :

    Haut