Les consignes d'équipe seront bientôt "inévitables" chez Ferrari prévient Palmer

Pour Jolyon Palmer, Ferrari sera obligé d'utiliser les consignes d'équipe à un moment dans la saison, dans le but de privilégier Charles Leclerc à Carlos Sainz.
Logo Mi mini
Rédigé par
L'ex pilote Renault juge
© Ferrari / L'ex pilote Renault juge "inévitable" l'utilisation des consignes d'équipe à l'avenir chez la Scuderia
Il va falloir faire des choix. La Scuderia Ferrari et les consignes d'équipe, ce ne serait pas nouveau. Et alors qu'elle attend toujours qu'un de ses pilotes soit champion du monde depuis 2007 avec Kimi Räikkönen, les rouges pourraient utiliser les consignes d'équipe pour tenter de tout miser sur un de ses deux pilotes.

Même s'il est encore tôt dans la saison, Charles Leclerc semble déjà prendre l'ascendant sur son coéquipier Carlos Sainz pour un rôle de leader de la Scuderia cette saison. Avec 53 longueurs d'avance sur l'Espagnol, le Monégasque pourrait avoir les faveurs de son équipe dans les mois à venir pour tenter de décrocher son premier titre de champion du monde.

Pour Jolyon Palmer, les consignes d'équipe seront utilisées chez Ferrari cette saison, il n'en fait aucun doute. « Je déteste les consignes d'équipe mais c'est probablement inévitable. Cela arrivera probablement à la mi-saison, disons. »

Mais pour le Britannique, demander à Sainz de s'écarter ne sera pas une chose aisée. « Je peux quasiment garantir que ce ne sera pas ce week-end si ça arrive pour Carlos. Pouvez-vous imaginer lui dire qu'il doit s'écarter du chemin ? Il n'a jamais gagné une course, c'est donc plus délicat pour Carlos. », avant de rajouter : « Il a battu Charles en nombre de points l'année dernière aussi, donc je ne pense pas que ça arrive tout de suite. Nous pouvons tous voir la direction qu'il prend, mais ne jamais dire jamais et il suffit de quelques mauvaises courses et il peut revenir en arrière sur ce point. »

Palmer pense que les consignes n'arriveront pas ce week-end, puisque Sainz court devant son public à Barcelone. « Mais il n'y a pas moyen que cela arrive au Grand Prix d'Espagne. Ce serait tellement agaçant pour Sainz de s'écarter pour son coéquipier à cet endroit du championnat et il pensera toujours qu'il peut être champion. Il peut s'accrocher à la lueur d'espoir. »

L'ex pilote Renault pense aussi qu'un accrochage entre Verstappen et Leclerc, à ce moment du championnat, pourrait relancer la course au titre pour Sainz et Pérez et qu'il est donc trop tôt pour donner des consignes d'équipe. « Tout ce dont ils ont besoin c'est un Barcelone 2016, les deux rivaux du championnat se sortent l'un et l'autre, quelqu'un d'autre vient pour gagner et ils sont de retour dans le combat. Donc cela peut changer et je pense qu'il est trop tôt pour donner des consignes d'équipe ». Pour l'instant, Charles Leclerc dispose d'une large avance sur son coéquipier de 51 points, tandis que Carlos Sainz n'a pas terminé dans les points déjà deux fois depuis le début de la saison.

Dernières actus sur Ferrari

Plus d'actualités

    Dernières actus F1

    Toutes les actualités F1
    graphical divider
    Media centre Barcelone
    Le site web pour

    Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

    Rejoignez @motorsinside sur :

    Haut