"Cela n'aurait pas eu de sens" de laisser Verstappen et Perez se battre pour Horner

Christian Horner est revenu sur les états d'âme de Sergio Perez qui n'a pas apprécié de ne pas pouvoir se battre pour la victoire face à son coéquipier à Barcelone. Pour le patron de Red Bull, la différence de stratégie des deux pilotes rendait le combat inutile et inégal.
Logo Mi mini
Rédigé par
Christian Horner pense qu'une lutte entre ses pilotes n'avait aucun sens.
© Red Bull / Christian Horner pense qu'une lutte entre ses pilotes n'avait aucun sens.
Equipier modèle depuis son arrivée chez Red Bull, Sergio Perez a montré ce dimanche des signes de frustration envers son équipe. Le Mexicain regrettait de ne pas être autorisé à se battre pour la victoire face à son coéquipier. Mais chez Red Bull, à l'inverse de Ferrari, la hiérarchie est établie pour favoriser Max Verstappen dans sa quête d'un second titre mondial.

Christian Horner a toutefois joué la carte de l'apaisement après la course en expliquant que les consignes avaient été donnés car Verstappen était sur une stratégie plus agressive à trois arrêts, ce qui lui offrait un meilleur rythme de course.

« J'ai parlé avec [Sergio Perez] lorsqu'il est sorti de la voiture. Le problème pour n'importe quel pilote, s'il n'a pas une vue d'ensemble de la stratégie ou de la course qui lui est proposée, c'est qu'il sera toujours guidé par ses émotions au moment de renoncer à une bataille. » explique Horner.

« Mais il a joué le jeu de l'équipe, je pense qu'il a bien compris que ce n'était pas une lutte à armes égales, parce que l'écart de rythme entre les stratégies était si grand que du point de vue de l'équipe cela n'avait aucun sens. C'est pourquoi nous n'avons pas laissé les pilotes se battre aujourd'hui. »

Les deux pilotes Red Bull se sont retrouvés face à un adversaire inattendu et relativement coriace, George Russell. Le pilote Mercedes a offert une défense exceptionnelle pour résister aux RB18 pendant de nombreux tours, ce qui a poussé les stratèges Red Bull à adapter la stratégie de Verstappen.

« Nous avons décidé que notre meilleur moyen de battre George [Russell] était d'essayer de donner à Max un avantage en pneus et de passer à une stratégie à trois arrêts. À ce stade, il y avait un delta de pneus de près de deux secondes par tour [entre Verstappen et Perez]. Cela n'avait aucun sens du point de vue de l'équipe de les laisser se battre, parce que c'était un combat inégal. » détaille Horner pour tenter d'apaiser les états d'âme de son pilote.

Sergio Perez pouvait légitimement prétendre à sa troisième victoire en Formule 1, la seconde avec Red Bull sans cette décision de son équipe. Le Mexicain, qui a récemment avoué qu'une prolongation était en discussion avec l'écurie autrichienne, rêve d'être champion du monde avec Red Bull. Un objectif qui semble difficilement atteignable alors que Max Verstappen est le numéro un désigné.

Mais avec sa deuxième place, son troisième podium de la saison, Perez pointe à la troisième place du classement des pilotes avec 85 points, soit 25 de moins que son coéquipier.

« Nous avons dû faire passer Checo aux stands de toute façon pour la fin de la course. Donc les deux pilotes ont travaillé ensemble en tant qu'équipe, pour obtenir le maximum de points aujourd'hui ce qui était extrêmement important le jour où, malheureusement, Ferrari a eu un problème. » se félicite Christian Horner.

Grâce à ce doublé, Red Bull reprend la tête du classement des constructeurs avec 26 points d'avance sur Ferrai, grande perdante du jour.

Dernières actus sur Grand Prix d'Espagne

Plus d'actualités

    Dernières actus F1

    Toutes les actualités F1
    graphical divider
    Media centre Barcelone
    Le site web pour

    Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

    Rejoignez @motorsinside sur :

    Haut