Ricciardo : Une course "vraiment triste" à Barcelone

En finissant à une banale 12ème position, Daniel Ricciardo a avoué manquer de rythme pendant l'intégralité du Grand Prix d'Espagne.
Logo Mi mini
Rédigé par
Daniel Ricciardo a encore vécu une course compliquée avec sa McLaren
© McLaren / Daniel Ricciardo a encore vécu une course compliquée avec sa McLaren
En difficulté depuis son arrivée chez McLaren en 2021, Daniel Ricciardo continue dans sa lancée décevante. Avec seulement 11 points qui le classent 12ème au classement pilotes, la comparaison avec son coéquipier Lando Norris fait presque aussi mal que la saison dernière. Le jeune britannique compte déjà 39 points, plus de trois fois le total de l'Australien en seulement six courses.

À Barcelone, Ricciardo n'a donc pas fait meilleure impression qu'à son habitude en terminant en 12ème position. Un résultat qui est d'autant plus difficile à accepter quand son coéquipier Lando Norris termine une nouvelle fois dans les points, à la 8ème position, alors qu'il souffrait d'une amygdalite pendant tout le week-end et était clairement dans un mauvais état avant la course.

Quand on lui demande où était la performance sa voiture, voici la réponse de l'Australien. « C'est la question que je me poserai également dans le debrief et au cours des prochaines heures. Oui, ce n'était pas le cas dès le départ, et ce n'était pas comme si j'avais du sous-virage. J'avais un manque général d'adhérence. »

Un manque de performance que Ricciardo constate sur les quatre trains de pneus qu'il a passé durant la course. « Je pensais qu'au début de la course c'était vraiment, vraiment lent et je pensais que les températures était peut-être trop élevées ou quelque chose du genre avec les pneus. Au départ, vous vous battez évidemment avec des voitures et ce genre de choses peut arriver, mais oui, nous avons fait trois arrêts donc j'ai eu quatre trains de pneus aujourd'hui et c'était très, très lent sur tous. [...] Une course vraiment, vraiment triste. »

Un rythme décevant de l'Australien alors que McLaren était attendu à Barcelone avec ses nouvelles évolutions apportées. « Je veux dire, tout le monde est arrivé ce week-end en étant curieux de savoir comment ils allaient performer. C'est l'une de ces courses où c'était si lent - ça semble presque mauvais à dire, mais vous espérez que quelque chose n'allait pas, vous espérez que nous trouverons quelque chose où l'on se dira "oh c'est pour ça", car c'est plus préoccupant si ce n'est pas le cas. »

« Comme je l'ai dit, je n'étais pas à un ou deux dixièmes, c'était plus d'une seconde par moments. Je ne sais pas si c'est le cas, mais j'ai certainement vu les voitures me dépasser et s'éloigner très rapidement. Oui… difficile. »

Daniel Ricciardo fait partie des pilotes les plus attendus au tournant au cours de la saison. Après une saison d'adaptation ratée l'an dernier, l'Australien n'a peut-être déjà plus le droit à l'erreur pour conserver ses chances de rester en Formule 1.

Dernières actus sur Grand Prix d'Espagne

Plus d'actualités

    Dernières actus F1

    Toutes les actualités F1
    graphical divider
    Media centre Barcelone
    Le site web pour

    Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

    Rejoignez @motorsinside sur :

    Haut