Pour qui la facture liée aux accidents est-elle la plus salée ?

Avec un cap budgétaire en 2022 revu à la baisse et après l'accident spectaculaire de Mick Schumacher lors du Grand Prix de Monaco, penchons nous sur les dépenses consacrées aux crashs des écuries une par une.
Logo Mi mini
Rédigé par
Mick Schumacher termine son GP de Monaco de façon brutale.
© Haas / Steven Tee / Mick Schumacher termine son GP de Monaco de façon brutale.
Le cap budgétaire commence à devenir un casse-tête pour toutes les écuries cette année. Après avoir été rabaissé pour l'année 2022, passant de 140 millions de dollars à 135 millions, beaucoup de teams se demandent s'ils arriveront à boucler la saison dans les clous. En plus des couts de développement des monoplaces viennent s'ajouter les accidents en pistes, forçant les écuries à refabriquer les pièces endommagées et donc à dépenser toujours plus. Cette année, quel pilote s'est révélé le plus couteux dans cet exercice ?

Mercedes - Hamilton/Russell : 210 000€



C'est jusqu'à présent un presque sans-faute pour Mercedes, qui peut se réjouir de n'avoir subi aucune grosse dépense supplémentaire liée à des accidents. Seul l'accrochage entre Lewis Hamilton et Kévin Magnussen au Grand Prix d'Espagne est à noter, mais ce dernier n'aura couté qu'un fond plat pour Hamilton.

AlphaTauri - Gasly/Tsunoda - 572 000€



Franz Tost ne peut pas réellement se plaindre de ses pilotes cette année. Les points ne sont certes pas nombreux mais le duo franco-japonais performe au mieux en ce début de saison. Seuls les accrochages de Pierre Gasly sans grave conséquence pour sa voiture à Imola et à Miami ont couté. Yuki Tsunoda est lui exempt de tout reproche, il n'aura engendré pour l'instant aucune dépense à l'écurie italienne.

Red Bull - Verstappen/Perez : 700 000€



Réputés pour son sens du risque et son attrait pour les sports extrêmes, Red Bull et la F1 a toujours été un cocktail assez explosif. Mais en 2022 la firme autrichienne n'a que peu de soucis à se faire de ce côté-là. Seul le crash de Sergio Perez lors des qualifications au Grand Prix de Monaco est venu entacher l'addition.

Alfa Romeo - Bottas/Zhou : 906 000€



Alfa Romeo revient de très loin cette année, 5e au classement constructeur, elle doit sa réussite à un Bottas toujours performant et à un rookie efficace. Malheureusement pour ce dernier, son crash à Imola en course sprint est celui qui pèse le plus dans la balance comparé à l'accident moins grave de Bottas à Miami en essais libres à Miami.

McLaren - Norris/Ricciardo : 1 027 000€



L'écurie anglaise s'inflige une amande assez bien répartie entre ses deux pilotes, avec un accident chacun. L'accrochage de Lando Norris à Miami vient s'égaliser avec l'incident de Daniel Ricciardo à Monaco. L'écurie progresse rapidement néanmoins, mais il ne faudrait pas que des crashs trop important viennent ralentir sa remontée.

Ferrari - Leclerc/Sainz : 1 637 000€



Concurrent sérieux au titre en 2022, l'écurie de Maranello voit malheureusement de nombreux milliers partir en éclats. Carlos Sainz ne vit pas la début de saison le plus prospère, et ses différents accidents n'aide pas son équipe à gérer son budget, avec notamment un crash à Imola, à Miami et dernièrement à Monaco lors des qualifications. (lors du suraccident avec Sergio Perez, ndlr). Charles Leclerc reste lui loin des murs et n'a pas ajouté un poids supplémentaire dans les comptes de Ferrari.

Aston Martin - Sebastien Vettel/Lance Stroll - 1 727 000€



Le début de saison d'Aston Martin n'est pas du tout celui attendu par ses deux pilotes, avec un AMR22 mal née et des évolutions non fructueuses, il est difficile de marquer des points en courses. Cela n'aide en rien que l'accumulation de petites fautes viennent se pairer avec l'impressionnant double accident en qualifications en Australie, avec les deux pilotes partis à la faute, le total commence à devenir très important et cet argent aurait pu être bien mieux investi dans le développement de la voiture.

Alpine - Alonso/Ocon : 2 348 000€



Les temps sont durs chez Alpine, avec des résultats moyens malgré la performance intéressante de l'A522, les différents accidents des deux pilotes n'aident en rien l'écurie française. Esteban Ocon s'est sorti à Miami avec un impressionnant crash de 51G et Alonso en Australie et dernièrement à Monaco. Elle est parmi les équipes les plus dépensières dans ce domaine.

Williams Racing - Alexander Albon/Nicholas Latifi - 2 620 000€



Dernier du classement constructeur, et avec une voiture très difficile à piloter, il semble bien que Williams n'ait toujours pas trouvé la solution pour se sortir de sa catastrophique situation. N'aidant en rien, Nicholas Latifi s'est retrouvé impliqué dans de nombreux accidents couteux pour l'écurie déjà en difficulté financière. Avec un gros accident à Jeddah, et une voiture détruite en Australie, le Canadien accumulent les dépenses pour son écurie. Albon de son coté n'a provoqué qu'une légère facture suite à son accrochage avec Lance Stroll, encore une fois à Jeddah.

Haas - Kevin Magnussen/Mick Schumacher - 2 950 000€



Certes Hass a fait des progrès impressionnant cette année, se classant fréquemment en Q2 voir Q3 et grappillant des points de temps en temps. Mais le contraste entre les deux pilotes est flagrant. Kevin Magnussen n'a pas engendré de dépenses superflues pour son écurie, par contre Mick Schumarer est responsable de la totalité du "budget crash" de son équipe, avec un énorme accident à Jeddah en qualification et celui à Monaco en course. Ces deux gros crashs coutent très cher à l'écurie Américaine et risquent de poser des gros problèmes à Gunther Steiner si les accidents s'accumulent

Dernières actus sur Economie

Plus d'actualités

    Dernières actus F1

    Toutes les actualités F1
    graphical divider
    Media centre Barcelone
    Le site web pour

    Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

    Rejoignez @motorsinside sur :

    Haut