George Russell frustré du report du départ de la course

Le départ du Grand Prix de Monaco a été retardé d'une heure à cause des conditions météo. George Russell fait partie des pilotes qui auraient souhaité rouler sous ces conditions difficiles. Faut-il revoir la règlementation pour que les courses puissent avoir lieu sous la pluie ?
Logo Mi mini
Rédigé par
George Russell au Grand Prix de Monaco
© MotorsInside / Nicolas LEROOY / George Russell au Grand Prix de Monaco
Le départ du Grand Prix de la principauté monégasque a été repoussé de 65 minutes après que la pluie ait commencé à tomber à torrent à 15 heures. Sur la grille de départ, les quelques gouttes étaient un premier avertissement que le directeur de course n'a pas pris à la légère.

« C’est toujours une position difficile pour le directeur de course », a déclaré George Russell. « Je pense que nous aurions démarré la course directement, et peut-être avoir 20 tours à parcourir, puis de signaler le drapeau rouge lorsque la pluie est arrivée plutôt que de retarder et de retarder le départ, mais c’est plus facile à dire avec du recul. »

Faut-il courir sous la pluie ?



En effet, à cette époque de l'année, dans cette région du sud de la France, les pluies sont le plus souvent orageuses. Les premières grosses chaleurs arrivent d'un coup, comme ce fut le cas vendredi et samedi avec des températures avoisinant les 35°C. C'est ainsi que se créent les orages tels que la course les a subis en milieu d'après-midi. Cette averse torrentielle a même déclenché une coupure de courant, paralysant les systèmes de contrôle de la course.

Il fut un temps où les pilotes étaient "lâchés" en course malgré des conditions météo épouvantables, comme à Spa-Francorchamps en 1998. Les monoplaces modernes n'ont pas l'air d'être conçues pour tolérer des courses aux conditions aussi précaires.

Cependant, en 1998, le départ a occasionné l'un des plus gros mass-crash que la F1 ait connu, et même des incidents de course qui auraient pu être dramatiques. Cela frustre les pilotes, comme les spectateurs comme à Spa (encore une fois) l'an passé, mais il en va de la sécurité de ces pilotes notamment.

Alors faut-il revoir la façon d'organiser les courses ? Une discussion devrait avoir lieu en marge de la prochaine course à Bakou. « Je suppose que ce serait bien de comprendre le point de vue de chacun et de comprendre pourquoi ils ont repoussé le départ, parce que je pense que tout le monde était prêt à commencer à l’horaire prévu », estime le jeune britannique de chez Mercedes.

Dernières actus sur Grand Prix de Monaco

Plus d'actualités

    Dernières actus F1

    Toutes les actualités F1
    graphical divider
    Media centre Barcelone
    Le site web pour

    Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

    Rejoignez @motorsinside sur :

    Haut