Domenicali évoque un possible Grand Prix de F1 à Nice

Interrogé par L'Équipe sur l'avenir du Grand Prix de France, le boss de la F1, Stefano Domenicali, évoque une nouvelle possibilité étonnante : Un projet de circuit dans la ville de Nice serait à l'étude.
Logo Mi mini
Rédigé par
L'avenir du Grand Prix de France se trouverait-il en dehors du Paul Ricard ?
© Motors Inside / Nicolas Lerooy / L'avenir du Grand Prix de France se trouverait-il en dehors du Paul Ricard ?
Le calendrier de la Formule 1 est un sujet principal en ce moment. Certains Grand Prix européens ne sont pas assurés de revoir la catégorie reine revenir sur leur circuit. Parmi eux se trouve évidemment le circuit Paul Ricard. Si les dernières nouvelles semblent faire état d'une avancée des négociations, rien n'est encore confirmé.

Interrogé sur l'avenir du Grand Prix de France par L'Équipe, le patron de la Formule 1 Stefano Domenicali a une nouvelles fois donné des indications. Et l'une de ses réponses est pour le moins surprenante : un projet pour accueillir la Formule 1 dans les rues de la ville de Nice serait à l'étude d'après ses dires.

« Historiquement, la France est une nation importante du sport auto. Vous n'êtes sans doute pas au courant mais il y a un projet incroyable avec Nice, qui veut un Grand Prix, » déclare Domenicali à Frédéric Ferret pour l'Equipe. Une idée qui a peut-être vu le jour lors de l'échange qu'a eu Domenicali avec Christian Estrosi, le maire de la ville de Nice, lors du Grand Prix de Monaco. Christian Estrosi, directeur du GIP Grand Prix de France a réagi ce matin sur cette information.

« Décidément, ces derniers temps Nice est au centre de tous les intérêts comme destination d’organisation des plus prestigieux événements sportifs. Un jour on parle de l’arrivée du Tour de France, un autre de l’accueil du GP de France de F1… En ce week-end où nous accueillons les deux demi-finales du Top 14 , il est agréable de faire envie plutôt que pitié. C’est un bel encouragement pour l’économie locale et le dynamisme de nos commerçants, restaurateurs et hôteliers. » explique-t-il à nos confrères de Var Matin sans affirmer ni infirmer l'information.

Au-delà de l'émergence d'un tel projet, le patron de la Formule 1 confie également une autre information concrète et capitale pour le Grand Prix de France : la date de décision pour son avenir.« Nous allons nous pencher sur les dossiers et les étudier attentivement. Il y a d'autres choses qui pourraient arriver très prochainement. Tout ce que je peux vous dire, c'est que d'ici à fin juillet vous en saurez plus sur le futur de votre Grand Prix. »

La problématique de l'avenir de certains circuits réside aussi dans le nombre de courses par saison. Et là-dessus Domenicali est clair, avoir 30 Grand Prix dès l'année prochaine n'est pas faisable. « Le calendrier pour l'an prochain se prépare. Avoir 30 GP ne serait pas raisonnable. Notre option préférée serait de rester à 23 ou 24 courses. Et pour y arriver, vu les demandes, nous allons travailler sur le principe de la rotation. Pas seulement pour l'Europe mais aussi pour les autres pays. Je reviens d'Afrique du Sud mais nous sommes un Championnat du monde et l'Afrique pour l'instant n'a pas sa place. Il faut que cela change. Les discussions avancent et je pense que nous aurons une réponse rapidement. »

Rendez-vous donc avant la fin du mois de juillet pour connaitre la décision de la Formule 1.

Dernières actus sur Calendrier

Plus d'actualités

    Dernières actus F1

    Toutes les actualités F1
    graphical divider
    Media centre Barcelone
    Le site web pour

    Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

    Rejoignez @motorsinside sur :

    Haut