Grand Prix d'Autriche - Course : Succès de Leclerc dans le soulagement, devant Verstappen

Une course marquée par des jeux stratégiques couronne Charles Leclerc devant Verstappen et Hamilton. Soulagement pour le Monégasque qui a souffert en fin de course. Abandons pour Perez et Sainz, dont la Ferrari a finie en feu. Belle 5è position pour Ocon.
Logo Mi mini
Rédigé pPar
Fin de course compliquée pour le Monégasque
© Ferrari / Fin de course compliquée pour le Monégasque
Les nuages noirs rodent autour du Red Bull Ring qui bénéficie avant le départ d'une piste sèche, chauffée par le doux soleil Autrichien à 30°C, le tout sous une température ambiant de 20 °C.
La bataille sera rude entre Red Bull et Ferrari, avec une gestion des pneus essentielle pour les 71 tours à venir.

La quasi totalité des pilotes est équipée des gommes mediums. Si une poignée d'entre eux tentent de partir en gommes dures, les rouges sont laissées de côté.

Perez sorti de la piste lors du 1er tour
Départ sans encombres pour les 20 pilotes mais à mi-tour, un contact entre Hamilton et Perez envoi le Mexicain hors de la piste. Il ressort du bac à gravier mais repart 20è. Il en profite pour passer aux stands pour s'équiper des gommes dures. Pas de dégâts apparents.

Directement et à l'image de la course sprint, Verstappen impose son rythme. Leclerc suit à un peu moins d'une seconde pendant que Sainz est distancé. Le gap avec Russell, 4è, est d'ores et déjà fait, l'Anglais étant relégué à près de 10 secondes du leader.
Ce dernier rattrape son équipier au tour 9, dont le faible rythme semble indiquer une anomalie sur sa Red Bull suite à son accrochage.

Leclerc met la pression à Verstappen et se montre dans ses rétroviseurs. La bataille commence aux virages 2 et 3, mais le Néerlandais ne laisse rien passer, fidèle à son style.
Mêmes attaques portées par le Pilote Ferrari au tour suivant, mais Verstappen, en souffrance, tient toujours.

Leclerc passe Verstappen
Au tour 12, Leclerc passe enfin après un gros freinage à l'intérieur. Il prend rapidement une légère avance confirmant le très bon rythme de sa Ferrari. Les premiers arrêts sont effectués notamment pour Russell, qui écope d'une pénalité de 5 secondes. pour avoir causé une collision.
13è tour et Verstappen, en glisse, s'arrête également aux stands pour passer des gommes dures. Il tente ainsi l'undercut mais Ferrari ne rentre pas dans le jeu et les deux monoplaces continuent sur leur rythme. Le pilote Red Bull ressort 7è.
Dépassement de Hamilton sur Schumacher, qui passe ainsi 5è derrière les Ferrari, Ocon et Magnussen.

Tour 18, et Max Verstappen talonne Hamilton qui, toujours en gommes mediums, défend tant qu'il peut sa position. Tout comme les Ferrari, il reste en piste au vu de la bonne tenue de ses gommes. Le Champion du monde en titre double rapidement, aidé par le DRS.
Au tour 21, les Ferrari commence à baisser de rythme, concédant près d'une seconde par tour à Max Verstappen, qui enchaîne les meilleurs tours. Les Italiennes maintiennent tout de même une avance confortable de plus de 17 secondes.

Côté français, Pierre Gasly est 16è et semble en difficulté pour aller chercher des points en ce dimanche. Esteban Ocon de son côté, passe proprement Zhou après avoir passé Alonso en stratégie décalée. Le Normand passe donc 6è.
Grosse bataille en piste en milieu de peloton entre Alonso, Zhou, Magnussen, Norris et Schumacher. Le Danois sort vainqueur et 8è.

Arrêt des Ferrari, Verstappen reprend la tête
Leclerc s'arrête enfin au bout de 26 tours, alors que Perez est appelé à son stand pour abandonner, le fond plat endommagé. Le Monégasque ressort à 6 secondes de Verstappen. Sainz s'arrête au tour suivant, pour ressortir 5è, derrière Hamilton toujours équipé de ses pneus de départ. Il s'arrête en fin de tour à ses stands.

Dès le tour suivant, Esteban Ocon passe le Britannique, qui se plaint auprès de son écurie de ne pas avoir poussé le relai davantage. Aidé par le DRS, il reprend la 4è position peu après.
Pendant ce temps, Leclerc rogne d'écart avec Verstappen, et revient dans ses rétroviseurs.

Leclerc repasse Verstappen
Sur un tout autre rythme avec ses gommes fraîches, Leclerc repasse facilement Verstappen au tour 33. Le #1 se plaint du comportement imprévisible de sa Red Bull.
Pénalité de 5 secondes pour Norris, après avoir trop abusé des limites de piste.

Dépassement musclé d'Alonso, qui obtient la 16è position les pneus droits dans l'herbe, tout en réprimandant d'un signe de main Tsunoda, après l'avoir doucement poussé hors de la piste.

2è arrêt Red Bull
Nouvel arrêt de Verstappen au tour 37, qui ressort 3è à neuf secondes de Sainz. La stratégie est basée sur 2 arrêts, repartant de nouveau en gomme blanche. Leclerc continue sa course sans couvrir la stratégie Red Bull.

Au tour 40, Sebastian Vettel tape la roue de Gasly lors d'un extérieur au virage 4 et visite le bac à graviers. Il arrive à ressortir en 18è position. Pénalité probable pour Gasly qui a causé la sortie de piste au motif d'un sous-virage.
Deuxième arrêt pour Ocon au tour 46, qui continue sa belle course. Il ressort 6è derrière Alonso, toujours avec un seul arrêt à son actif.

2è arrêt Ferrari qui file vers un doublé ?
Ferrari choisi d'arrêter Leclerc au tour 50, lequel ressort à moins de 4 secondes de Verstappen en gommes blanches. Sainz l'imite au tour suivant.
Charles Leclerc revient rapidement sur Verstappen qui va devoir de nouveau défendre au mieux sa position. Deuxième arrêt pour Hamilton, qui ressort en gomme medium devant les Alpine, en 4è position.
Au tour 53, Leclerc se débarrasse de nouveau facilement Max Verstappen et file, accompagné rapidement par Sainz vers un possible doublé Ferrari.

L'embrasement de la Ferrari de Sainz
Approchant les les rétroviseurs de Verstappen, la Ferrari de Sainz se met à fumer. L'Espagnol s'arrête pendant que sa monoplace s'embrase. Le pilote Espagnol s'échappe en urgence de sa monoplace.
La virtual safety car est déployée. Les deux leaders s'arrêtent pour chausser des gommes mediums. Alonso, qui tire bien son épingle du jeu, suit, mais s'arrête de nouveau ensuite pour un 3è arrêt pour une anomalie constatée lors du 2è arrêt.
Au tour 62, Russell gagne la 4è position à Ocon, lequel précède les deux Haas en bonne voie pour engranger de bons points ici en Autriche.

Leclerc dans la douleur
A plus de trois secondes de Verstappen, la victoire semble promise à Leclerc, mais ce dernier se plaint de problèmes à l'accélérateur. Information donnée à Verstappen, poussé pour mettre la pression au Pilote Ferrari. Il confirme ensuite que la pédale à des difficultés à remonter en position neutre.

La Red Bull revient sur la Ferrari, profitant des désagréments de Leclerc.
A deux tours de l'arrivée, Verstappen vient approcher de deux secondes le Monégasque.
Ce dernier va néanmoins réussir à résister pour aller chercher la victoire devant Verstappen et Hamilton.

Le classement à l'arrivée du Grand Prix de F1 d'Autriche 2022


























PiloteEquipeTemps / RetardTours
1CharlesLeclercFerrari1:24:24.31271
2MaxVerstappenRed Bull+1,53271
3LewisHamiltonMercedes+41,21771
4GeorgeRussellMercedes+58,97271
5EstebanOconAlpine+68,43671
6MickSchumacherHaas+1 tour70
7LandoNorrisMcLaren+1 tour70
8KevinMagnussenHaas+1 tour70
9DanielRicciardoMcLaren+1 tour70
10FernandoAlonsoAlpine+1 tour70
11ValtteriBottasAlfa Romeo+1 tour70
12AlexanderAlbonWilliams+1 tour70
13LanceStrollAston Martin+1 tour70
14GuanyuZhouAlfa Romeo+1 tour70
15PierreGaslyAlpha Tauri+1 tour70
16YukiTsunodaAlpha Tauri+1 tour70
17SebastianVettelAston Martin+1 tour70
NCCarlosSainz Jr.Ferrari56
NCNicholasLatifiWilliams48
NCSergioPerezRed Bull24

Les photos du Grand Prix d'Autriche de F1 2022

Fond circuit
GP Autriche
00h 00m 00s
Course terminée
Vendredi 8 juill.
13h30 - 14h30
17h - 18h
Samedi 9 juill.
12h30 - 13h30
16h30 - 17h30
Dimanche 10 juill.
15h - 17h
Votre avis

Connectez-vous pour écrire un commentaire

Haut