Grand Prix de Hongrie - Max Verstappen, auteur d'une remontée fantastique, l'emporte

Max Verstappen l'emporte facilement avant la trêve suite à une incroyable remontée depuis la 10ème place, tandis que Ferrari s'enlise suite à une stratégie douteuse et permet à Mercedes de monter sur le podium.
Logo Mi mini
Rédigé par
Max Verstappen signe une incroyable victoire en Hongrie !
© Red Bull / Max Verstappen signe une incroyable victoire en Hongrie !
Pierre Gasly s'élance de la voie des stands. Après une qualification loupée l'équipe du Français souhaite effectuer des tets sur de nouveaux éléments.

La météo est très incertaine quant à l'arrivée de la pluie. Dans tous les cas, les conditions sont perturbées et le vent est très présent.

Un départ inédit avec Russell en pole, suivi de Sainz.



Tous les pilotes sont restés sages malgré de belles tentatives. Celui qui en profite le plus est Hamilton qui occupe très vite la cinquième place. Max Verstappen a également réussi a se faufiler jusqu'à la huitième place, bien aidé par son équipier Perez qui lui a montré le chemin.

D'ailleurs, très rapidement les deux Red Bull pourvues d'éléments motopropulseurs neuf remontent progressivement. D'abord la McLaren de Ricciardo puis les Alpine d'Alonso et Ocon.

De leur côté, les Ferrari réalisent une course d'attente en maintenant un écart de deux secondes avec George Russell solide leader avec sa Mercedes, mais chaussé de pneu tendres contrairement à Sainz et Leclerc en gommes médium.

La pluie pourrait faire son apparition d'ici mi-course, c'est donc la stratégie qui prime dès le dixième tour. Il faut préserver ses gommes pour tenir jusqu'à l'hypothétique arrivée de la pluie.

Les premiers changements de pneus



Lewis Hamilton a bien préparé son attaque en sortant très vite et très proprement du dernier virage du onzième tour. Ce qui lui permet d'enfin dépasser la McLaren de Lando Norris. Ce dernier commence a être en difficulté avec ses pneus rouges.

Le septuple champion du monde passe ainsi au premier virage du douzième tour le jeune pilote anglais. Max Verstappen en fait de même au virage suivant, puis Perez très rapidement également. Et c'est à ce moment que le champion du monde en titre commence a se plaindre de son embrayage...

Lando Norris est le premier à s'arrêter, et lance la salve des pit-stop. Au quinzième tour, il rentre chausser des pneus médium. L'hypothèse de l'arrivée de la pluie reste bien présente.

En tête de la course les deux Ferrari effectuent la jonction avec George Russell dont les pneus perdent en performance. L'Anglais ressort entre les Alpine, mais au coude à coude avec Fernando Alonso. La bataille est virile, mais Russell reste devant.

Sainz devait également s'arrêter mais prolonge d'un tour. Laissant au 18ème tour Charles Leclerc en tête de la course.

Cependant, l'undercut de Mercedes a fonctionné malgré un arrêt compliqué. Sainz ressort derrière Russell, mais également derrière Alonso. Ainsi, le monégasque doit rester en piste s'il veut espérer gagner la course. Et son rythme est plutôt intéressant, il est plus rapide que Russell avec ses pneus usés. Il a réussit préserver ses pneus médiums en début de course.

De leur côté les Red Bull ne tentent pas de stratégie décalée, ce qui permet à Verstappen de se retrouver 4ème.

Le 22ème tour voit l'arrêt de Leclerc qui a défaut de ressortir en tête, gagne une place en se dédoublant de l'autre Ferrari. Il va falloir aller chercher la victoire en piste.

Alonso décide également de se séparer de sa gomme tendre, il décide de ressortir en pneus durs. Il est imité en stratégie par Ocon au 24ème tour. Il ressort a peine devant son équipier Alonso. La gomme dure étant très longue à monter en température, il tente le tout pour le tout pour contenir l'Espagnol et c'est ainsi que Ricciardo en profite pour s'offrir d'un coup les deux monoplaces françaises. Il est dixième.

Charles Leclerc à l'attaque de la première place



Au 28ème tour Charles Leclerc tente une première attaque, mais George Russell se défend brillamment. Il envoie un message fort au Monégasque : il ne rendra pas les armes facilement.
Cette bataille favorise le retour de Carlos Sainz, mais également un peu plus loin celui de Max Verstappen.

Et c'est au 31ème tour que Charles Leclerc redevient leader, grâce à un freinage incroyable retardé au maximum à l'amorce du premier virage.

Les stratégies décalées de Max Verstappen et Charles Leclerc.



Au 39ème tour, malgré quelques goutte de pluies aperçues à la caméra, Red Bull fait rentrer son leader pour chausser de nouvelles gommes jaunes. La pluie ne les inquiète pas.
Russell couvre la stratégie de Verstappen et rentre pour de la comme jaune. Mais se fait dépasser par le champion en titre.

Le leader de la course a également choisi de couvrir l'arrêt de leader du championnat. Mais il ressort en pneus durs, et se fait dépasser le tour suivant. Cependant, après avoir doublé Leclerc, le numéro 1 est parti en tête à queue en fin de tour. La piste est clairement glissante à cet endroit, même si la pluie ne perce pas. Verstappen revient à la charge sur son rival au 45ème tour en décroisant sa trajectoire au premier virage.

Ceux qui s'en sortent le mieux sont Sainz, leader et Hamilton, deuxième. Ils profitent des déboires de ces pilotes pour tranquillement prendre les commandes de ce Grand Prix.

Le "show" Hamilton, la débâcle Leclerc.



Ayant réussi un très bon départ et profitant des péripéties de ses adversaires, Lewis Hamilton se voit propulser en deuxième place. Sa gestion idéale des pneumatiques lui permet même de revenir sur Carlos Sainz brillant leader.

C'est à ce moment que l'Espagnol choisi de placer ses pneus tendres, l'arrêt est long suite à un soucis à l'arrière gauche. Hamilton retrouve ainsi la première place d'un Grand Prix, mais est englué dans le trafic. Tandis que Leclerc retrouve enfin un peu de rythme et Sainz ressort 5ème et 13 secondes devant Sergio Perez.

La Mercedes numéro 44 décide de s'arrêter à la fin du 51ème tour après beaucoup de temps perdu face à Sainz, il ressort 5ème mais en pneus tendres. Au 55ème tour, Ferrari décide enfin de placer des pneus tendres sur la monoplace n°16. Malheureusement, cet arrêt supplémentaire les fait ressortir 6ème.

Max Verstappen semble être bien accroché à sa première place, il a réussit à obtenir 8 secondes d'avance sur le deuxième : George Russell.

Les dix derniers tours pour un doublé Mercedes derrière Verstappen



Revenus rapidement dans les échappements de la Ferrari 55, Hamilton n'a fait qu'une bouchée de l'Espagnol au 63ème tour. Ce dernier est déposé en pleine ligne droite par Hamilton.

Le septuple champion du monde n'en reste pas là et part à l'assaut de son équipier. Sa seconde place au Grand Prix de France lui a redonné goût au challenge, et le numéro 44 double le numéro 63 au début du 65e tour en décroisant son équipier. Le podium est ainsi le même qu'au Castellet. Suivent Sainz, Perez et Leclerc.

Les deux Alpine sont finalement remontées 8ème et 9ème, juste derrière Lando Norris. Sebastian Vettel complète ce top 10 avec de beaux dépassements en piste pour remonter dans les points.

La course se termine sous virtual safety car suite à l'abandon de Valtteri Bottas, puis sous la pluie durant les deux derniers tours. Le DRS est ainsi désactivé, et finalement les pilotes restent prudents et le classement n'est pas modifié.

Classement complet



PiloteEquipeTempsEcartTours
1VerstappenRed Bull Racing0
70
2HamiltonMercedes-AMG Petronas Motorsport+12.337
70
3RussellMercedes-AMG Petronas Motorsport+14.579
70
4Sainz Jr.Scuderia Ferrari+15.688
70
5PerezRed Bull Racing+16.047
70
6LeclercScuderia Ferrari+1:18.300
70
7NorrisMcLaren F1 Team+1 tour
69
8AlonsoAlpine F1 Team+1 tour
69
9OconAlpine F1 Team+1 tour
69
10VettelCognizant Aston Martin Racing+1 tour
69
11StrollCognizant Aston Martin Racing+1 tour
69
12GaslyScuderia AlphaTauri Honda+1 tour
69
13ZhouAlfa Romeo Racing ORLEN+1 tour
69
14SchumacherHaas F1 Team+1 tour
69
15RicciardoMcLaren F1 Team+1 tour
69
16MagnussenHaas F1 Team+1 tour
69
17AlbonWilliams Racing+1 tour
69
18LatifiWilliams Racing+1 tour
69
19TsunodaScuderia AlphaTauri Honda+2 tours
68
20BottasAlfa Romeo Racing ORLEN+2 tours
68


Les photos du Grand Prix de Hongrie 2022



300_1-sunday-hungary-2022.jpg300_10-sunday-hungary-2022.jpg300_1019289541-LAT-20220731-GP2213_084016_31I7877-892.jpg300_1019289606-LAT-20220731-GP2213_085933_31I7894-561.jpg300_1019290252-LAT-20220731-GP2213_071235_ONY0735-142.jpgComplément

Fond circuit
GP Hongrie
00h 00m 00s
Course terminée
Vendredi 29 juil.
Samedi 30 juil.
16h - 17h
Dimanche 31 juil.
15h - 17h

Dernières actus sur Grand Prix de Hongrie

Plus d'actualités

    Dernières actus F1

    Toutes les actualités F1
    graphical divider
    Media centre Barcelone
    Le site web pour

    Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

    Rejoignez @motorsinside sur :

    Haut