La trêve estivale en F1, ce que dit le règlement

Après avoir couvert 13 des 22 Grand Prix de la saison 2022, les pilotes, et la F1 de manière générale vont bénéficier d'une pause bien méritée. Cette trêve est régie par un règlement, voici ce qu'il dit.
Logo Mi mini
Rédigé par
Une période de vacances réglementée et surveillée par la FIA.
© Motors Inside / Une période de vacances réglementée et surveillée par la FIA.
Il n'y aura pas de Grand Prix pour près d'un mois ! Le retour des pilotes sur la piste se fera le 26 août en Belgique lors de la première séance des essais libres. Cela signifie donc que les pilotes sont libres de prendre du temps pour eux, avant de revenir pour neuf Grand Prix.

La pause intervient généralement entre juillet et août. Mais ce n'est pas pour autant que les écuries travailleront sur les monoplaces pendant toute la durée de cette période, bien au contraire. En effetm la trêve est réglementée par la FIA et le règlement sportif. Toutes les équipes doivent se plier à ses règles et s'exposent à des sanctions le cas contraire.

Que dit le règlement ?



Une règle, inscrite dans le règlement de la FIA, permet de réguler les activités des équipes. Il s'agit de l'article 21.8 stipulant que « toutes les écuries doivent cesser leurs activités pour une durée de 14 jours consécutifs pendant le mois de juillet et/ou août. Si il n'y a que 17 jours de pause entre les deux Grand Prix, la période de fermeture descend alors à 13 jours consécutifs. Les écuries sont dans l'obligation de prévenir la FIA des dates de fermetures 30 jours minimum avant le début du championnat. »

L'alinéa 24.2 de ce règlement spécifie les actions interdites aux écuries lors de cette période :
1/ L'utilisation d'une soufflerie (sauf lorsqu'il s'agit d'une maintenance).
2/ L'utilisation d'ordinateurs équipés de CDF (permettant les simulations aérodynamiques, sauf activité de service ou de maintenance).
3/ La production ou le développement de pièces en soufflerie pour les monoplaces ou pour les essais.
4/ Le sous-assemblage ou l'assemblage des pièces de la monoplace.
5/ Tout travail d'un employé, consultant ou sous-traitant participant à la conception, au développement ou la production de ces pièces. Chacune des écuries est dans l'obligation d'informer ses fournisseurs des dates de cessation d'activité. Elles sont également interdites de conclure aucun accord ou contrat ayant l'intention de violer cette interdiction d'activités mentionnées plus tôt.

Les motoristes sont aussi concernés



En plus des écuries, les motoristes sont également frappés par certaines interdictions. « Les motoristes doivent également réaliser une période de cessation d'activité comme décrit dans l'article 24.1 avec une exception pour les usines localisées dans des pays où la loi impose différentes semaines de fermeture. Ces manufactures devront remplacer cette période de deux semaines en fonction des périodes de fermeture localement imposées dans ces pays. Les motoristes impactés par cela doivent faire une déclaration à la FIA selon laquelle les employés ne sont pas autorisés à ramener du travail dans les pays où les usines ne sont pas concernées par ces périodes de fermeture. Les motoristes doivent notifier à la FIA les dates de fermeture 30 jours avant le début du championnat. »

Pendant cette période les équipes n'ont pas le droit de travailler sur les monoplaces, sur le design de la voiture, le développement, et la production de pièces. Organiser ou même tenir des réunions n'est pas autorisé par le règlement.

Les écuries peuvent réparer des pièces endommagées de certaines voitures, si, et seulement si, elles ont obtenu le feu vert de la FIA. Toutes les tâches interdites pour les écuries sont tolérées si, et seulement si, cela n'a aucun lien avec la Formule 1.

Cette période de 14 jours peut avoir lieu à n'importe quel moment de la trêve estivale. Certaines écuries vont avoir le besoin de fermer le plus tôt possible pour pouvoir préparer au mieux le prochain Grand Prix, et inversement.

Cette pause a été instaurée dès que le calendrier annuel a dépassé le nombre symbolique des 20 Grand Prix par saison. Cela permet également aux écuries de maîtriser les dépenses, notamment cette année avec un plafond budgétaire à respecter.

Cela permet aux pilotes, mais aussi aux hommes de l'ombre, à savoir les ingénieurs, mécaniciens et autres de pouvoir prendre du temps pour eux, qui sont en permanence en déplacement à travers le monde.

Les seuls départements autorisés à continuer de travailler durant cette période sont ceux du marketing, de la finance et du juridique. Cette période plus calme en piste est souvent l'occasion de signer de nouveaux contrats avec de nouvelles écuries ou de prolonger avec son écurie actuelle. Cette période des transferts (Mercato au football) est appelée "silly season" littéralement "période difficile".

Dernières actus sur Règlement

Plus d'actualités

    Dernières actus F1

    Toutes les actualités F1
    graphical divider
    Media centre Barcelone
    Le site web pour

    Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

    Rejoignez @motorsinside sur :

    Haut