Ricciardo veut revenir plus fort après la trêve

L'Australien est plus que jamais en difficulté cette saison. 19 points inscrits contre 76 pour son coéquipier Lando Norris, l'addition commence à être lourde. Avec les récentes rumeurs autour de son remplacement chez McLaren par Oscar Piastri la saison prochaine, Ricciardo se retrouve dos au mur bien que les dernières courses démontrent du mieux.
Logo Mi mini
Rédigé par
La trêve estivale ne peut faire que du bien à Daniel Ricciardo.
© McLaren / La trêve estivale ne peut faire que du bien à Daniel Ricciardo.
Le pilote australien espère que cette pause lui permettra de se vider la tête avant d'enchaîner trois Grand Prix en autant de semaine, à savoir celui de Spa, Zandvoort et Monza - le fameux "triple-header".

Après une nouvelle course en Hongrie décevante malgré un bon départ et un magnifique double dépassement sur les Alpine, l'Australien s'est écroulé sur le reste de la course. Après le Grand Prix de Hongrie, il s'est exprimé sur ses projets pour la trêve estivale.

« Pour être honnête, se déconnecter de tout me donne une sorte de réinitialisation naturelle. A un point, disons dans 10 jours, 2 semaines après le début de la pause. J'aurais en quelque sorte évacué cela de mon esprit, ensuite, je reconstruirai cette faim encore une fois. Donc j'y pense naturellement après avoir pris du repos. C'est comme cela que je fonctionne. »

« Je vais sortir avec des amis, boire des bières, m'amuser. Et ensuite, j'arriverai à un point où je commencerai à ne plus me sentir coupable, et à me dire, d'accord, c'est le moment d'y retourner. Ce déclic arrivera sûrement d'ici 2 semaines.»

« C'est un peu comme l'année dernière, je veux aborder la deuxième partie de saison de manière positive. Les trois Grand Prix de suite, c'est toujours assez intense. Je vais revenir avec des intentions fortes. C'est le plan. Evidemment c'est plus facile à dire qu'à faire. Mais c'est clairement le plan.»

Daniel Ricciardo fait le point après la première partie de saison et admet que sa McLaren est une des voitures les plus difficiles à piloter qu'il ait eu jusqu'à maintenant.

« C'est certainement l'une des plus difficiles. Je me souviens qu'avant, dans un relai de course, il était possible de faire 20 tours en restant dans les mêmes temps, à trois dixièmes près pendant 20 tours et être très en contrôle. J'ai l'impression que la variation cette année pendant les relais est plus grande. Je vais voir comment les autres pilotes font, peut être que ce n'est juste moi, ou toute la grille, mais je serais surpris de voir ceux qui arrive à rester dans les même temps à un ou deux dixièmes près. Je pense que c'est plus difficile à réaliser. »

« Il y a des tours où je vais très bien m'en sortir, je vais réussir à mettre les bons ingrédients où je vais me dire, c'était pas mal ! Mais quelques tours après, je vais parfois lâcher 4 dixièmes...»

« Ce n'est pas si simple, comme lorsque l'on essaie de relier des points, il y a des obstacles avant d'arriver au point suivant. Et donc c'est un peu compliqué. Je suppose que lorsque c'est plus sur le fil du rasoir ou quand il y a plus de variables, c'est là que ça commence à devenir plus difficile. »

Après une première partie de saison plus que décevante, l'Honey Badger semble également être sur la sellette avec une possible arrivée d'Oscar Piastri pour le remplacer d'ici la saison prochaine. Les 3 Grand Prix après la reprise pourraient déterminés son avenir en F1.

Dernières actus sur Ricciardo

Plus d'actualités

    Dernières actus F1

    Toutes les actualités F1
    graphical divider
    Media centre Barcelone
    Le site web pour

    Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

    Rejoignez @motorsinside sur :

    Haut