Les moments marquants de cette première partie de saison - Partie 1

Ces premiers mois de l'année ont réservé quelques surprises et des rebondissements. Tour d'horizon des principaux événements de la première partie de saison.
Logo Mi mini
Rédigé par
Dès le début de la saison, Nikita Mazepin a pris la porte de Haas
© Haas / Dès le début de la saison, Nikita Mazepin a pris la porte de Haas
Dès les premiers instants de cette saison de Formule 1, un premier gros rebondissement est apparu. Lors des essais de pré-saison, à Barcelone, la Guerre en Ukraine a éclaté. Les Russes ont envahi leur pays voisin, créant un contexte de tension mondiale. Face à ce conflit, de nombreuses organisations ont décidé d'infliger des sanctions au pays dirigé par Vladimir Poutine. Parmi ces mesures, Haas a décidé de rompre les liens avec son sponsor Uralkali et son pilote russe, Nikita Mazepin.

Discussions au bout de la nuit



Quelques semaines plus tard, alors que le monde de la Formule 1 se rend en Arabie Saoudite, une explosion a lieu dans un dépôt pétrolier d'Aramco. Cet incident va déclencher un vent de panique dans le paddock. D'importantes réunions ont lieu pour savoir s'il faut poursuivre le week-end de Grand Prix ou non. Au final, à la suite de discussions se terminant au bout de la nuit, la décision est prise : on court.

La mauvaise passe de Carlos Sainz



En cette saison 2022, Carlos Sainz souhaitait voir plus loin. Après avoir terminé devant son coéquipier au championnat l'année précédente, l'Espagnol voulait rééditer l'exploit. Mais, un manque de chance va venir perturber les courses du fils du champion du monde des rallyes. En Australie, il est condamné à remonter depuis la neuvième place, il sort de piste au deuxième tour et doit abandonner. La course suivante, à Imola, il se fait sortir par Daniel Ricciardo et doit encore jeter l'éponge. Tout cela, avant l'hécatombe de Bakou...

Les ennuis Ferrari



C'était un peu la surprise de ce début de saison et les tifosi avaient mis beaucoup d'espoir en la Scuderia après les premières courses. Mais, les vieux démons de la marque italienne n'ont pas tardé à revenir. En Italie, Carlos Sainz abandonne et Charles Leclerc, en tentant de dépasser Sergio Perez perd le contrôle de sa SF-75, mais parvient à reprendre la piste. Ce n'est qu'un des prémices des courses suivantes.

En Azerbaïdjan, les deux voitures rouges occupent la première et la quatrième place sur la grille. Alors que Charles Leclerc est en tête, il doit abandonner pour casse moteur, tout comme Carlos Sainz, pour problèmes de freins, quelques boucles plus tôt. Bilan ? 44-0 pour Red Bull qui n'en demandait pas tant dans la lutte pour le titre.

Les moqueries Miami



Cette année, la Formule 1 a eu une nouvelle destination : Miami. Le circuit, construit autour du Hard Rock Stadium a subi bon nombre de moqueries et s'est attiré les foudres de bon nombre de passionnés.

Il y a d'abord eu la fausse marina où des bateaux reposaient sur du parquet imitant de l'eau, afin de recréer le décor de Monaco. Mais il n'y a qu'un seul Monaco au calendrier. Ensuite, le tracé en lui-même est intéressant, mais le manque d'adhérence sur les parties hors trajectoires ont rapidement été pointées du doigt. Il était en effet très compliqué de dépasser et si un pilote faisait une petite goutte d'eau, il perdait facilement plusieurs secondes.

Dernières actus sur 2022

Plus d'actualités

    Dernières actus F1

    Toutes les actualités F1
    graphical divider
    Media centre Barcelone
    Le site web pour

    Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

    Rejoignez @motorsinside sur :

    Haut