Faites partie de l'équipe

Nous privilégions la qualité et l'expérience de lecture. Bénéficiez de nos contenus premiums et d'une expérience plus rapide et sans publicités.

Voir les avantagesDécouvrir les abonnements
Sans engagement
A partir de 4€ / mois

Alonso justifie son départ chez Aston Martin

F1. Dès le lendemain du Grand Prix de Hongrie, l'annonce du départ d'Alonso d'Alpine à la fin de la saison avait fait l'effet d'un petit tremblement de terre tant une prolongation avec l'écurie française semblait en bonne voie.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
Le pilote espagnol se sentait plus désiré chez Aston Martin.
© Alpine / Le pilote espagnol se sentait plus désiré chez Aston Martin.

Les pilotes sont de retour en piste, du moins ils sont présents au circuit de Spa-Francorchamps et les conférences de presse des pilotes s'enchaînent. Fernando Alonso est évidemment un des pilotes qui a reçu le plus de questions. Il a finalement pu éclaircir la situation et sortir de son silence.

Le pilote a pu confirmer au journaliste espagnol Carlos Miquel que toute la direction d'Alpine et de Renault, à l'exception d'Otmar Szafnauer, était au courant de sa décision d'aller chez Aston Martin avant la publication de l'annonce officielle le lendemain du Grand Prix de Hongrie.

En conférence de presse, les questions ont fusé concernant son départ. Le pilote espagnol a d'abord rappelé que son souhait initial était de rester chez Alpine.

« Sans Aston Martin, j'aurais été content de continuer avec Alpine. Je considère que c'est ma famille, c'est une équipe avec laquelle j'ai beaucoup gagné. »

Un meilleur ressenti

La prise de contact entre les deux parties a eu lieu à la suite de l'annonce du départ à la retraite de Sebastian Vettel. L'écurie britannique avait pris les devants et avait contacté le pilote espagnol.

« J'ai reçu un coup de fil après l'annonce du départ à la retraite de Seb. Le projet est très attractif, avec de gros investissements, une nouvelle soufflerie et une usine en construction. Il y a une chance de grandir ensemble. »

Des détails contractuels ont fait capoter la prolongation de contrat chez Alpine, en plus du projet mis sur la table par Aston Martin qui a lourdement pesé dans la balance.

« Nous n'étions pas d'accord avec Alpine sur la durée du contrat. C'est aussi un indicateur d'à quel point on se sent désiré dans l'équipe. Aston semblait être le bon choix, car ils ont montré qu'ils me voulaient vraiment. »

Quelques semaines après cette officialisation, Alpine n'a toujours pas annoncé le pilote qui serait aux côtés d'Esteban Ocon pour la saison 2023. La situation autour d'Oscar Piastri est toujours floue. Daniel Ricciardo lui n'a pas encore de piste pour l'année prochaine, bien qu'il soit libéré par McLaren à la fin de cette saison. Des rumeurs circulent autour de Mick Schumacher, mais il n'y a rien de concret pour l'instant.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :
- 20+ déplacements / saison à travers le monde (F1, WEC, Karting),
- Des journalistes et des photographes,
- Du contenu de qualité depuis 2007,
- Des reportages, insides et des interviews exclusives.

Voir les avantages

Fernando Alonso

Plus d'actualités

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :
- 20+ déplacements / saison à travers le monde (F1, WEC, Karting),
- Des journalistes et des photographes,
- Du contenu de qualité depuis 2007,
- Des reportages, insides et des interviews exclusives.

Voir les avantages
Sans engagement, à partir de 4€ / mois

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut