Grand Prix d'Italie : Ocon décevant

F1. Esteban Ocon, comme Alpine, a été très décevant lors du Grand Prix d'Italie. Il réalise une contre performance en ne finissant que 11ème. Pire, il ne rapporte aucun point à son écurie. Alonso a été contraint d'abandonner.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
Ocon termine à la 11ème position du Grand Prix d'Italie
© Motors Inside Romain Mathon / Ocon termine à la 11ème position du Grand Prix d'Italie

Esteban Ocon a été très décevant lors de ce Grand Prix. Alors que le pilote avait finit les 5 derniers dans les points, le Français finit cette fois-ci à la 11ème position, au pied des points.

Motors Inside sans pub ?

Un week-end qui n'a pas sourit au pilote français mais également à l'écurie qui a vu abandonner son autre pilote Fernando Alonso pour un problème technique. Pourtant, le week-end commençait plutôt bien avec des performances intéressantes lors des essais libres. Le pilote était classé dans le top 10 à chaque fois.

Le week-end devenait compliqué à partir des qualifications. Le pilote d'Alpine n'obtenait que la 11ème meilleure performance le privant ainsi de Q3. Il avait écopé d'une pénalité pour un changement de pièces sur le moteur et devait donc partir de la 14ème position.

Pendant le Grand Prix, le Français n'a pas vraiment montré grand-chose durant le Grand Prix et a été bloqué dans le ventre mou de la course. Il était enfermé dans le peloton sans pouvoir attaquer réellement.

Avec l'intervention de la Safety Car lors des derniers tours, le pilote n'a pas pu se battre jusqu'au bout pour tenter de récupérer quelques places. Avec les tours qu'il restait, qui sait ce qu'Esteban Ocon aurait pu réaliser.

« Ce fut, aujourd’hui, une course délicate et c’est évidemment décevant de terminer en dehors des points. La voiture était performante, nous avions un bon rythme en course, mais nous n’avons pas été en mesure d’en profiter en raison du trafic. Nous allons refaire le point et tout maximiser pour les courses restantes, à commencer par Singapour. »

Esteban Ocon va pouvoir souffler pendant 3 semaines avant le Grand Prix de Singapour. Un petit temps mort qui fera le plus grand bien aux pilotes avant d'attaquer le sprint final.

Vous nous lisez régulièrement ? Ajoutez Motors Inside dans vos sources favorites sur Google News pour nous soutenir ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :

Voir les avantages

Grand Prix d'Italie

Plus d'actualités

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut