Faites partie de l'équipe

Nous privilégions la qualité et l'expérience de lecture. Bénéficiez de nos contenus premiums et d'une expérience plus rapide et sans publicités.

Voir les avantagesDécouvrir les abonnements
Sans engagement
A partir de 4€ / mois

L'ex-magnat de la F1, Bernie Ecclestone, sera jugé pour fraude l'an prochain

F1. Bernie Ecclestone, ancien patron de la Formule 1, est accusé d'avoir omis de déclarer au fisc britannique plus de 473 millions d'euros d'actifs détenus à l'étranger, entre 2013 et 2016.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
Bernie Ecclestone est accusé d'avoir omis de déclarer au fisc 473 millions d'euros d'actifs détenus à l'étranger.
© Red Bull / Bernie Ecclestone est accusé d'avoir omis de déclarer au fisc 473 millions d'euros d'actifs détenus à l'étranger.

L'ancien patron de la Formule 1, Bernie Ecclestone, a été informé par le tribunal mardi qu'il sera jugé l'année prochaine pour une accusation de fraude fiscale liée à plus de 400 millions de livres (473 millions d'euros) d'actifs à l'étranger.

L'homme de 91 ans a comparu devant la Southwark Crown Court de Londres, accompagné de son épouse Fabiana, après avoir plaidé non coupable pour un chef d'accusation de fraude par fausse déclaration lors d'une audience le mois dernier.

Bernie Ecclestone est accusé d'avoir fait une déclaration "fausse ou trompeuse" à l'administration fiscale britannique entre juillet 2013 et octobre 2016, selon l'acte d'accusation du Crown Prosecution Service. Celui-ci indique que le milliardaire britannique a malhonnêtement déclaré au HM Revenue and Customs qu'il n'avait « établi qu'un seul trust »en faveur de ses filles et que hormis ce dernier, « il n'était ni le constituant ni le bénéficiaire d'aucun trust au Royaume-Uni ou en dehors » du pays.

Libéré sous caution

En juillet dernier, le parquet avait autorisé son inculpation à l'issue d'une enquête du fisc "complexe et internationale". L'ancien magnat de la F1 avait plaidé non coupable lors d'une audience un mois plus tard.

Celui qui a été évincé de la présidence de la Formule 1 en 2017, lorsque Liberty Media a repris les droits commerciaux du sport, a bénéficié d'une libération sous caution inconditionnelle avant son procès, qui doit s'ouvrir devant le même tribunal le 9 octobre 2023. Son procès l'an prochain devrait durer jusqu'à six semaines.

Après une brève carrière comme pilote de course à la fin des années 1950, Bernie Ecclestone est passé patron de l'écurie britannique Brabham. Il a régné sur la catégorie reine du sport automobile pendant près de 40 ans et a été l'un des précurseurs de la commercialisation des droits de retransmission TV fin des années 70. Puissant homme d'affaires, sa fortune est estimée par le magazine Forbes à plus de 2,5 milliards de livres, soit 2,87 milliards d'euros.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :
- 20+ déplacements / saison à travers le monde (F1, WEC, Karting),
- Des journalistes et des photographes,
- Du contenu de qualité depuis 2007,
- Des reportages, insides et des interviews exclusives.

Voir les avantages

Bernie Ecclestone

Plus d'actualités

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :
- 20+ déplacements / saison à travers le monde (F1, WEC, Karting),
- Des journalistes et des photographes,
- Du contenu de qualité depuis 2007,
- Des reportages, insides et des interviews exclusives.

Voir les avantages
Sans engagement, à partir de 4€ / mois

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut