Warning: getimagesize(https://www.motorsinside.com/image/social.jpg): Failed to open stream: Connection refused in /home/fanfimgr/www/class/article.php on line 105

Warning: getimagesize(https://www.motorsinside.com/image/social.jpg): Failed to open stream: Connection refused in /home/fanfimgr/www/class/article.php on line 105

Warning: getimagesize(https://www.motorsinside.com/image/social.jpg): Failed to open stream: Connection refused in /home/fanfimgr/www/class/article.php on line 105

Warning: getimagesize(https://www.motorsinside.com/image/social.jpg): Failed to open stream: Connection refused in /home/fanfimgr/www/class/article.php on line 105

Warning: getimagesize(https://www.motorsinside.com/image/social.jpg): Failed to open stream: Connection refused in /home/fanfimgr/www/class/article.php on line 105
Grand Prix du Japon - Les faits marquants

Grand Prix du Japon - Les faits marquants

Le Grand Prix du Japon fait son grand retour ce week-end, après deux années d'absence dues à la pandémie de Covid-19. L'occasion de revenir sur les événements ayant ponctué un des circuits les plus emblématiques de la Formule 1 !
Logo Mi mini
Rédigé par
La Mercedes en tête lors du Grand Prix du Japon de 2018.
© Mercedes / La Mercedes en tête lors du Grand Prix du Japon de 2018.

1991 : Le troisième titre pour Ayrton Senna



Pour la cinquième année consécutive, le résultat de la course de Suzuka allait déterminer le champion du monde de la saison. Ayrton Senna a été directement impliqué dans quatre de ces compétitions. Le Brésilien avait déjà remporté le titre en 1988 et 1990. En 1991, cette fois, il doit se frotter à son rival de Williams, Nigel Mansell.

Ayrton Senna démarre deuxième sur la grille, tandis que le Britannique se trouve juste derrière. Au 9e tour, Nigel Mansell tente de dépasser le Brésilien, mais pousse trop fort au premier virage du circuit et termine dans le bac à gravier. Cette erreur offre à Senna son troisième titre de champion du monde. Le pilote McLaren remporte d'ailleurs sa couronne exactement au même virage où il s'était crashé avec Alain Prost l'année précédente. Un accident qui avait aussi offert le titre au Brésilien.

« J'ai tout vu dans mon rétroviseur et j'avoue que je n'étais pas triste », dira Senna de l'erreur de Mansell après la course, dans un commentaire pour le moins sarcastique.

2006 : Une défaillance moteur pour Schumacher qui enchante Alonso



Nous sommes le 8 octobre 2006 et c'est l'avant-dernière course du championnat du monde. Michael Schumacher peut s'approcher de son huitième titre, alors qu'il détient le même nombre de points au classement que Fernando Alonso - 116 points. L'Allemand occupe toutefois la première place grâce à son plus grand nombre de victoires.

Parti deuxième de la course, Schumacher prend rapidement la tête, talonné par l'Espagnol. Mais à 16 tours de l'arrivée, le pilote Ferrari est victime d'une défaillance moteur, pour le plus grand bonheur de son rival. Une panne mécanique qui n'était pas arrivée au septuple champion depuis le Grand Prix de France en 2000.

Fernando Alonso le dépasse dans la ligne droite et brandit son poing en signe de victoire. Et à raison: grâce à cette première place, l'Espagnol remporte son second titre de champion du monde lors du Grand Prix suivant, au Brésil. "Voir un problème mécanique sur une Ferrari, ce n'est pas quelque chose qui arrive souvent. C'était une surprise pour la course", déclarera l'Espagnol en conférence de presse. Des propos qui paraissent bien lointains aujourd'hui...

2014 : La tragédie de Jules Bianchi



Le 5 octobre 2014, le Grand Prix du Japon est à tout jamais marqué par le terrible accident du pilote français Jules Bianchi. Au 43e tour, sous une pluie battante, Adrian Sutil part en aquaplanage au "Dunlop" (virage 7) et écrase sa Sauber C33 dans le mur de pneus. Une grue est dépêchée sur place pour retirer la monoplace. La direction de course ne fait pas sortir la voiture de sécurité, seuls des drapeaux jaunes sont agités sur la zone.

Au 44e tour, Jules Bianchi perd le contrôle de sa voiture pour les mêmes raisons que Sutil. Sa Marussia MR03 vient violemment percuter l'engin de levage occupé sur la monoplace de l'Allemand. Inconscient, le Français est conduit à l'hôpital. Après neuf mois de coma, Jules Bianchi décède le 17 juillet 2015, à Nice. Il était âgé de 25 ans.

Suite à ce drame, la FIA a décidé de retirer de la compétition le numéro de Jules Bianchi, le 17. Ce tragique accident a en outre contribué à l'arrivée du halo de sécurité en F1, qui a, depuis, sauvé de nombreuses vies.

Les pilotes liés à cette info

Dernières actus sur Grand Prix du Japon

Plus d'actualités

    Dernières actus F1

    Toutes les actualités F1
    graphical divider
    Media centre Barcelone
    Le site web pour

    Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

    Rejoignez @motorsinside sur :

    Haut