Verstappen titré dans l'incompréhension générale, pourtant le règlement est très clair !

F1. La FIA a bien attribué le barème des points à 100% au Japon, malgré le fait que la course n'ait durée que 28 tours, soit 50% de la distance prévue. On pouvait donc penser que le règlement appliquerait seulement un barème réduit, mais il n'en a rien été, explications.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
Verstappen franchi la ligne d'arrivée avec 25 points dans sa valise supplémentaires
© Red Bull content pool / Verstappen franchi la ligne d'arrivée avec 25 points dans sa valise supplémentaires

Le règlement sportif 2022 de la Formule 1 a été modifié concernant le barème de points pour éviter le fiasco du Grand Prix de Belgique 2021, qui n'avait vu les pilotes ne rouler que 2 tours et marquer la totalité des points, générant la colère des spectateurs sur place.

Motors Inside sans pub ?
Abonnez-vous

Un temps de course limité à 3h

Les pilotes ont parcouru 28 tours sur les 53 initialement prévus lors du Grand Prix du Japon ce dimanche. C'est les conditions météos jugées dangereuses et le drapeau rouge en résultant qui a limité le temps en piste mais pas seulement. En effet, le règlement a été modifié cette année concernant la durée totale d'un Grand Prix. Il ne peut désormais pas aller au-delà de 2 heures de course sous drapeau jaune, et en cas d'au moins un drapeau rouge, il ne peut durer plus de 3 heures.

Au Japon, le drapeau rouge agité dès le 3ème tour a donc poussé la limite du temps de course maximum à 3h. En reprenant la piste 1h30 plus tard et en roulant sous la pluie, les pilotes n'ont pu rouler que 28 tours contre les 53 prévus au programme.

Un barème de point modifié en 2022 en fonction de la distance parcourue

En 2022, la FIA a mis en place un nouveau barème de point qui dépend de la distance parcourue par le premier pilote. En l'occurrence, si au moment de l'interruption de course, le pilote a parcouru entre 50% et 75% des 53 tours, c'est un barème réduit qui doit s'appliquer. Mais il a y une nuance importante. Cette règle ne s'applique que si la course n'a pu reprendre.

Le barème appliqué est classique si la course a pu reprendre

Le règlement précise : « Si une course est suspendue et ne peut être reprise, les points pour chaque pilote seront attribués selon les critères suivants (barème réduit) ». Hors au Japon, la course a bien pu reprendre après le drapeau rouge et les pilotes ont bien franchi le drapeau à damier.

En conséquence, la FIA applique bel et bien le règlement et donc donne la totalité du barème prévu aux pilotes. Max Verstappen a donc légitimement remporté la course avec 25 points supplémentaires dans sa valise, lui permettant donc de remporter un deuxième titre de champion du monde !

Vous nous lisez régulièrement ? Ajoutez Motors Inside dans vos sources favorites sur Google News pour nous soutenir ou inscrivez-vous à notre newsletter.

22 photos dans l'album

Les photos du sacre de Max Verstappen dans le paddock de Suzuka. Toutes les photos

300_SI202210090535_hires_jpeg_24bit_rgb.jpg300_SI202210090546_hires_jpeg_24bit_rgb.jpg300_SI202210090550_hires_jpeg_24bit_rgb.jpg300_SI202210090551_hires_jpeg_24bit_rgb.jpg300_SI202210090553_hires_jpeg_24bit_rgb.jpg300_SI202210090560_hires_jpeg_24bit_rgb.jpg300_SI202210090568_hires_jpeg_24bit_rgb.jpgComplément
Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut