Alpine fait appel concernant la pénalité donnée à Alonso à Austin

Quelques heures après le Grand Prix des USA et la réclamation de Haas concernant Alonso, la FIA a officialisé 30 secondes de pénalité pour voiture non sécuritaire. Alpine porte le jugement en appel tant les enjeux sont importants.
Logo Mi mini
Rédigé pPar
La FIA va devoir considérer l'appel d'Alpine et le confirmer ou le rejeter
© Motors Inside / La FIA va devoir considérer l'appel d'Alpine et le confirmer ou le rejeter
Alonso a réalisé une course remarquable à Austin, sur le circuit des Amériques, malgré une pénalité de 5 places sur la grille et un gros accident avec Stroll qui l'a vu rentrer au stand.

Arrivé finalement 7ème avec un rétroviseur en moins, la FIA a jugé après coup dangereuse la situation et a donné raison à Haas en pénalisant l'Alpine d'un stop-and-go, soit l'équivalent de 30" ajoutées à son temps à l'arrivée.

Passant de 7ème à 15ème, Alonso perd des gros points au championnat des constructeurs et Alpine ne veut pas laisser passer cette affaire. Il faut dire que les tords sont reconnus au sein même de la FIA et qu'Alpine pourrait ainsi avoir raison.

Par communiqué de presse, Alpine a pris les arguments de la FIA pour pénaliser la monoplace numéro 14 d'Alonso et les contrer :

« L'écurie Alpine est déçue de recevoir une pénalité après-course pour la monoplace n°14, signifiant que Fernando Alonso sort des points. L'équipe a agit de manière juste et a considéré que la voiture restait structurellement sécuritaire après l'accident avec Lance Stroll au tour 22, malgré que le rétroviseur droit se soit détaché du châssis. » explique le communiqué.

Alpine prend ainsi les arguments de la FIA qui explique ne pas avoir agité le drapeau orange et noir et n'avoir rien dit durant la course, en démontant qu'ils n'ont pas fait le nécessaire à ce moment là volontairement.

« La FIA a le droit d'utiliser le drapeau noir et orange pour signifier que la voiture est dangereuse et ils ont estimé que ce n'était pas nécessaire après avoir analysé la situation. Ensuite, la FIA a jugé légale la monoplace après l'avoir vue en parc fermé. »

« L'équipe croit également que la réclamation faite par Haas intervient 24 minutes après le délai légal et donc qu'elle n'aurait pas dû être prise en compte par la FIA et donc que la pénalité n'est pas valide non plus. En conséquence, l'équipe proteste contre l'admissibilité de la réclamation faite par Haas. »

L'appel d'Alpine est primordiale pour sauver des gros points et ainsi permettre à l'équipe de conserver peut être en fin de saison sa 4ème place au championnat des constructeurs. Alpine est en effet en lutte contre McLaren au championnat des constructeurs et les deux équipes actuellement ne sont séparée plus que par 6 points alors qu'Alpine arrivait à Austin avec 13 points d'avance.

La FIA n'a pas encore communiqué sur l'admissibilité de l'appel.
Votre avis

Connectez-vous pour écrire un commentaire

Pilotes concernés

Haut