Théo Pourchaire, pilote de réserve d'Alfa Roméo en 2023, réagit à ses premiers tours en F1

Théo Pourchaire a pu participer à sa première session d'essais libres en Formule 1 ce weekend à Austin. Il endosse désormais un nouveau rôle : pilote de réserve chez Alfa Roméo en attendant la fin du championnat de F2 et de trouver un baquet en F1.
Logo Mi mini
Rédigé pPar
Théo Pourchaire dans le garage en Libres 1
© Alfa Roméo / Théo Pourchaire dans le garage en Libres 1
Théo Pourchaire est actuellement deuxième du championnat de Formule 2 qui aura une dernière manche à Abu Dhabi dans quelques semaines. En attendant, il a pu prendre part à ses premiers roulages en Formule 1 au volant de l'Alfa Roméo prêtée par Bottas à Austin.

A la radio, en fin de session des Essais Libres 1, Pourchaire a poussé un « Incroyable ! » et a remercié son équipe. « Merci beaucoup, c'est une super expérience. Je suis un peu loin. » en faisant référence à sa position de 18ème à 4 secondes du premier ce jour là.

Frederic Vasseur a commenté la session réalisée par son poulain : « Ce qui est sûr c'est qu'il faut pas casser la voiture parce que derrière on a la FP2. On leur dit vous savez personne fera attention à vos performances, mais c'est pas vrai, tout le monde regarde. Après si ils sont pas capables de gérer ce genre de pression, qu'est-ce que ce sera à Monaco sur une grille de départ... »

Pourchaire s'est montré très impressionné et précautionneux. « Au volant ce qui m'a le plus impressionné c'est la gestion du trafic. Quand on est à la radio on nous annonce un pilote à 5-7 secondes mais ils arrivent après deux virages donc il faut vraiment s'écarter vite. C'est impressionnant, vraiment le secteur 1. L'enchainement des virage est super rapide, ça fait même un peu peur parfois. »

« Théo a réalisé de belles performances au cours de cette saison, ainsi que les années précédentes : nous travaillons en étroite collaboration avec lui depuis près de quatre ans maintenant, en tant que membre de notre Académie, et nous avons été impressionnés par ses progrès constants et son développement en tant que pilote d’abord et, tout aussi important, en tant que personne », a expliqué Fred Vasseur, le patron de l'écurie il y a deux semaines.

Après ces premiers 19 tours en F1, Vasseur se veut rassurant : « Il a été un peu surpris par les bosses du circuit, ça le secoué un peu, et il a du mal avec les freins mais je dirais que c'est des choses normales pour un début en F1. »

Quel avenir pour Théo Pourchaire ?



Théo Pourchaire, deuxième en F2 actuellement n'a pas de baquet en F1. Il occupera donc un poste de réserviste chez Alfa Roméo la saison prochaine et ne sait pas encore si il roulera dans une autre compétition. Pierre Gasly avait par exemple roulait en Formule E en attendant un baquet chez Toro Rosso.

On a vu ses derniers temps également Nyck De Vries, futur pilote AlphaTauri en 2023 rouler en FE cette saison en attendant d'avoir pu trouver un baquet à sa sortie de F2. Oscar Piastri a aussi du attendre une saison avant de trouver un baquet. La saison 2024 reste donc l'objectif de Pourchaire pour devenir un titulaire d'une écurie de F1.
Votre avis

Connectez-vous pour écrire un commentaire

Pilotes concernés

Haut