Alpine souffre d'un manque de préparation selon Fernando Alonso

Fernando Alonso qui était en 7ème position a été une nouvelle fois contraint à l'abandon sur un problème moteur au Grand Prix du Mexique. L'écurie française a perdu de nombreux points cette saison à cause de ces problèmes techniques. Une situation qui est loin de ravir le double champion du monde espagnol, qu'on a pu voir très agacé après son abandon.
Logo Mi mini
Rédigé pPar
Fernando Alonso est lassé de perdre autant de points sur des problèmes de fiabilité
© Alpine / Fernando Alonso est lassé de perdre autant de points sur des problèmes de fiabilité
Cette saison 2022 est en demi-teinte pour l'écurie française car s'il y a des progrès significatifs au niveau de la performance, les monoplaces fléchées souffrent de problèmes de fiabilités récurrents. L'abandon de Fernando Alonso au Grand Prix du Mexique démontre que ce problème majeur empêche l'équipe de creuser un écart conséquent avec McLaren pour le gain de la 4ème place au classement constructeur.

En effet, si l'Alpine d'Esteban Ocon termine 8ème au Mexique, les concurrents anglais qui disposent d'une monoplace moins performante mais plus fiable placent leurs deux voitures dans les points et comblent leur retard au championnat. Victime de nombreuses casses moteur depuis le début de la saison, Alonso estime avoir perdu plus de 60 points sur l'ensemble de la saison à cause de ces incidents à répétition.

« J'ai fait exploser cinq moteurs cette année, je pense. Le problème lors des qualifications en Australie ; en Autriche, je n'ai même pas pris le départ de la course à cause du black-out. Je pense donc qu'en 19 courses, plus ou moins 50 % des courses, nous n'avons pas marqué les points que nous méritons. » a-t-il confié à Autosport.

Alpine doit revoir son bloc moteur afin de pouvoir exploiter pleinement le potentiel de sa monoplace selon le double champion du monde espagnol. La théorie de la malchance est à écarter pour le pilote de l'écurie française.

« Non, je pense que nous ne sommes pas préparés. »

« Le moteur ne peut pas terminer les courses. Ce ne peut pas être de la malchance quand vous devez changer six ou sept moteurs comme nous l'avons fait, et que vous ne finissez toujours pas les courses.»

« Je pense qu'ils ont du travail à faire pendant l'hiver, j'espère pas trop. »

Si la situation n'est pas acceptable pour Alpine. Il faut se rappeler que lors du développement de son unité de puissance pour cette saison 2022, la priorité a été mise sur les performances par rapport à la fiabilité. Cette décision surprenante s'explique par le retard qu'accusait le bloc-moteur français par rapport à Ferrari, Honda et Mercedes mais surtout par le blocage des développements liés à la performance après le début de la saison 2022.

La FIA a en effet gelé le développement des moteurs pour éviter l'embrasement des coûts. Alpine a donc préféré développé le moteur au maximum de sa capacité, pour pouvoir combler les lacunes en termes de fiabilité au cours de la saison. La FIA autorise en effet à travailler sur des problèmes de fiabilité, mais pas de performance.

Alpine pourrait donc avoir pris un pari gagnant l'année prochaine, si le moteur est plus fiable qu'en 2022.
Votre avis

Connectez-vous pour écrire un commentaire

Pilotes concernés

Haut