Une trêve hivernale plus longue ? Des discussions sont en cours

La Formule 1 ne cesse de prendre de plus en plus d'ampleur chaque année en proposant toujours plus de courses. La saison 2023 comptera 24 Grand Prix répartis du début du mois de mars à la fin du mois de Novembre, les équipes techniques et le personnel des écuries vivront à une cadence effrénée. Les équipes de Formule 1 discutent actuellement pour que la trêve hivernale soit aménagée pour le bien-être du personnel.
Logo Mi mini
Rédigé pPar
Les équipes de Formule 1 réfléchissent à une modification de la trêve hivernale pour le bien-être du personnel
© Aston Martin / Les équipes de Formule 1 réfléchissent à une modification de la trêve hivernale pour le bien-être du personnel
Depuis l'arrivée de Liberty Media à la tête de la formule 1 en 2017, le rythme de la discipline s'est accéléré pour les équipes et pilotes. L'ajout de nouveaux circuits et courses au calendrier oblige le personnel à devoir être loin de leurs proche pendant une plus longue période et le délai entre chaque Grand Prix est beaucoup plus court.

Soucieux de ses problématiques et du bien être de ses employés, Toto Wolff le patron de l'écurie Mercedes explique : « Beaucoup d'entre nous, chefs d'équipe, aimeraient reproduire ce que nous avons en été, au moins en commençant à Noël et en entrant dans la nouvelle année pendant deux semaines. »

Si aucune décision n'a encore été prise, le sujet a été bien accueilli et est en discussion au sein du paddock : « Évidemment, c'est encore en discussion. Mais il y avait une indication positive, pour le bien-être des gens. » déclare Toto Wolff.

Actuellement, la trêve estivale oblige les équipes à fermer leurs usines et cesser toutes activités pendant au minimum 14 jours durant l'été. Si l'hiver, il n'y a pas de course, les équipes ne sont pourtant pas fermées. Les employés développant la nouvelle monoplace. En imposant une trêve, les usines seraient donc fermées à Noël et le personnel serait donc au repos forcé.

Le test de pré-saison pour 2023 n'aura lieu que quelques jours avant le premier Grand Prix qui se déroulera à Bahreïn, le 5 mars. Les équipes pourront donc profiter de l'une des plus longues pauses hivernales depuis de nombreuses années, lors de la fin de cette saison 2022. En effet actuellement, aucun essai n'est prévu en Europe.

« C'est formidable que la saison se termine quelques semaines plus tôt que par le passé, car tout le monde est vraiment à la limite », a déclaré Wolff.
Votre avis

Connectez-vous pour écrire un commentaire

Haut