Ferrari va rebondir après ses piètres performances au Mexique, selon Red Bull et Mercedes

Après un Grand Prix du Mexique où les Ferrari étaient en retrait, leurs rivaux pensent que la Scuderia reviendra rapidement au combat. 5ème et 6ème de la dernière course, les pilotes de l'écurie italienne ont disputé une course étrange où ils n'ont jamais su trouver le rythme. Une piètre performance qui ne laisse pas indifférents Red Bull et Mercedes.
Logo Mi mini
Rédigé pPar
Après une course laborieuse au Mexique, Ferrari va revenir dans la course selon, Red bull et Mercedes
© Ferrari / Après une course laborieuse au Mexique, Ferrari va revenir dans la course selon, Red bull et Mercedes
La saison 2022 de Ferrari est un véritable pas en avant pour la Scuderia, car malgré des résultats parfois décevants, la monoplace italienne est très performante. Charles Leclerc en a clairement démontré le potentiel et la rapidité sur un tour, avec 9 pole positions cette saison.

Toutefois, le Grand Prix du Mexique pourrait nous laisser penser le contraire tant les Ferrari furent à la peine. Carlos Sainz et Charles Leclerc ont terminé la course en 5ème et 6ème positions, le plus rapide des deux pilotes de l'écurie italienne accusant près d'une minute de retard sur le vainqueur de la course, Max Verstappen.

Mais cette piètre performance est à prendre avec des pincettes. En effet, le tracé mexicain n'était pas avantageux pour les monoplaces italiennes qui voyaient leurs défauts mis en valeur.

Ainsi, lorsque Motorsport questionne Christian Horner, le patron de Red Bull, sur l'état de forme des Mercedes qui ont éclipsé les Ferrari lors du dernier Grand Prix, il répond : « Je pense que cette piste a favorisé leurs points forts. Ferrari avait l'air un peu handicapé ce week-end, alors je ne suis pas sûr qu'on ait vu leur véritable rythme. Je suis sûr qu'ils vont rebondir. »

Toto Wolff, le patron de Mercedes, tient à relativiser les excellentes performances des Flèches d'argent qui ont été supérieures aux Ferrari sur cette antépénultième manche de la saison. Il déclare au micro de Motorsport : « Ils sont une équipe forte. Nous avons connu quelques dimanches compétitifs, mais peut-être que ce circuit nous a mis en valeur. Je pense qu'après le Brésil, la situation sera peut-être plus claire, mais je ne pense pas qu'ils soient soudain 30 secondes plus lents que nous. »

Charles Leclerc chute au classement



L'équipe italienne a été mise à mal tout au long du week-end et n'a jamais su trouver le rythme des meilleurs. Les pilotes ont été gênés par une monoplace au comportement précaire et au moteur capricieux. Il va falloir que Ferrari se mobilise rapidement pour trouver une solution à ces problèmes majeurs, car à deux courses du terme du championnat, Charles Leclerc pointe désormais à la 3ème place du classement du monde des pilotes. Le pilote monégasque, qui s'est longtemps battu pour le titre, a perdu sa seconde place après ce difficile week-end mexicain.

Mattia Binotto, le patron de Ferrari, déclare au micro de Motorsport : « Le comportement de la monoplace et son équilibre n'étaient pas géniaux. Je suis sûr que si j'écoute les pilotes lors du débriefing tout à l'heure, ils me diront que la voiture ne tournait pas. La raison pour laquelle c'était le cas, il faut que nous la trouvions. »
Votre avis

Connectez-vous pour écrire un commentaire

Pilotes concernés

Haut