Horner s'inquiète et ne comprend toujours pas comment les résultats du budget capé 2021 ont pu fuiter

Le budget cap a été mis en place à partir de las saison 2021 et doit réguler les dépenses des équipes avec un plafond fixé à 145 millions de dollars. La divulgation avant les communications officielles du dépassement de Red Bull est extrêmement inquiétante selon Christian Horner. Cette nouvelle a mené à des actions irrespectueuses de la part des rivaux de la structure autrichienne avant même les infos officielles.
Logo Mi mini
Rédigé pPar
Christian Horner revient sur les rumeurs de la violation du plafond budgétaire par Red Bull
© Red Bull Content Pool / Christian Horner revient sur les rumeurs de la violation du plafond budgétaire par Red Bull
Les rumeurs d'un dépassement du plafond budgétaire ont fuité dans le paddock dès le Grand Prix de Singapour et le nom de Red Bull y était associé. Ces rumeurs n'ont cessé de s'amplifier au cours des Grand Prix suivants et Christian Horner s'est vivement exprimé sur le sujet. Il a riposté fermement à ces accusations tout en rappelant à ces rivaux qu'ils font des déclarations diffamatoires en l'absence d'information officielle venant de la FIA.

Révolté par la fuite d'une information censée être confidentielle, le patron de Red Bull s'est exprimé : « Les accusations portées à Singapour ont été extrêmement bouleversantes pour chaque membre du personnel, tous nos partenaires, toutes les personnes impliquées au sein de Red Bull. »

« De toute évidence, toute forme de fuite est extrêmement inquiétante. Nous voulons que l'affaire soit résolue. »

L'écurie autrichienne n'a été informé de son franchissement du plafond budgétaire que 90 minutes après le sacre de Max Verstappen au Grand Prix du Japon. La sanction de la FIA est tombée lors du Grand Prix du Mexique, Red Bull devra régler une amende de 7 millions de dollars et verra son développement aérodynamique être réduit de 10% sur les 12 prochains mois.

Le patron de Red Bull s'est exprimé sur le dépassement du plafond budgétaire par son équipe, il a insisté sur le fait que celui-ci n'était pas volontaire et qu'il n'y avait pas d'intention de triche.

« Nous pensons qu'il y a des leçons à tirer. Des erreurs ont potentiellement été commises dans notre soumission, puis, vu de l'extérieur, tout le monde peut être un spécialiste du sujet. »

« Mais il n'y avait aucune intention ni rien de malhonnête, et il n'y avait certainement pas de tricherie sur le plan sportif. Je ne pense donc pas que nous devions nous excuser. »

Christian Horner aurait préféré pouvoir avoir les informations de la FIA d'abord puis ensuite pouvoir se préparer et réagir à temps, avant toute communication de la FIA. Cependant dans ce cas-ci, les rumeurs se sont révélées fondées et les informations divulguées avant toute informations données directement aux concernés.

« Je pense qu'il y a des leçons qui ont été apprises. Tout le monde peut en tirer des leçons. Nous avons eu notre dose d'accusations publiques, nous avons subis un tapage très public, à travers les accusations qui ont été portées aussi par d'autres équipes. » explique-t-il.

Lors du Grand Prix des USA notamment sur le podium, Max Verstappen a été hué et une partie du public a scandé "Cheater" (Tricheur). « Nos pilotes ont été hués sur les circuits. Et les atteintes à la réputation causées par les allégations ont été importantes. Il est temps que cela cesse. »
Votre avis

Connectez-vous pour écrire un commentaire

Pilotes concernés

Haut