Faites partie de l'équipe

Nous privilégions la qualité et l'expérience de lecture. Bénéficiez de nos contenus premiums et d'une expérience plus rapide et sans publicités.

Voir les avantagesDécouvrir les abonnements
Sans engagement
A partir de 4€ / mois

Grand Prix du Brésil - Essais libres 2 : Ocon prend les devants

F1. Après l'évènement crée par Kevin Magnussen hier, les Essais Libres 2 ont donné lieu à une séance de travail avant le sprint. Esteban Ocon a hissé son Alpine A522 au sommet de la feuille des temps.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
Esteban Ocon a bien performé sur les EL2 !
© Alpine / Esteban Ocon a bien performé sur les EL2 !

Pour cette deuxième salve d'essais, les deux Aston Martin ont inauguré une piste chaude et baignée de soleil, contrairement à la journée de vendredi.

Charles Leclerc lui aussi est sorti tôt dans cette séance, car sa piteuse 10e place des qualifications doit être rattrapée pour le Sprint de fin de journée.

Logan Sargeant, sur la Williams, a été l'un des premiers à signer un temps, dans sa quête de points pour la Super Licence. L'avantage chronométrique revenait d'abord à Guanyu Zhou, immédiatement battu par Bottas (1'16"463), puis la Ferrari de Leclerc (1'15"868).

Tout le monde n'a pas chaussé les même montes pneumatiques : Charles Leclerc est en pneus tendres, quand le poleman Kevin Magnussen a choisi les mediums pour entamer sa séance.

Il est d'ailleurs intéressant de noter que, en ce début d'EL2, les pneus durs fonctionnent tout de suite très bien. C'est sans compter sur les quantités d'essence, certainement variables entre toutes les monoplaces.

Le premier drapeau jaune a été provoqué par Nicholas Latifi, qui est parti en tête à queue dans le virage 13 dit de "La Jonction" (avec l'ancien tracé), après douze minutes de séance.

Comme d'ordinaire, les libres 2 sont un travail de relais. Mais pour tous, l'heure est à savoir quelle gomme utiliser pour le sprint, en sachant qu'il n'y aura pas d'arrêts aux stands.

La Ferrari de Leclerc voyait déjà ses pneus tendres gauche présenter de grosses traces d'usure. Les conditions sont bien plus chaudes qu'hier et il faut réadapter les réglages de voitures.

Chemin faisant, Kevin Magnussen, certainement encore galvanisé par sa pole, accrochait la 5e place à mi-séance. Tout le contraire de son équipier Mick Schumacher, à une piteuse 19e place, à peine mieux que sa place sur la grille. Ses jours pourraient, plus que jamais, être comptés chez Haas.

Esteban Ocon a pris la première place à la fin de la première demi-heure : 1'14"604, avec les pneus tendres. L'Alpine semble bien marcher à Interlagos.

Les chronos se figent, le sprint se prépare

Esteban Ocon est bien parvenu à sécuriser son meilleur temps, puisque même les Mercedes, juste derrière lui, n'ont pas pu lui passer devant, alors qu'elles étaient équipées des mêmes gommes.

Pierre Gasly, que l'on sait sur la sellette sur son permis à points, occupait une intéressante 6e place, en ayant lui aussi signé un temps en tendres. Fernando Alonso, plutôt discret avec son Alpine, a réussi à remonter au 4e rang, en dépassant Lewis Hamilton. Et avec des mediums qui plus est !

A moins d'un quart d'heure des EL2, la chasse au chrono a semblé s'arrêter, à l'approche de la course sprint.

Logan Sargeant est arrivé au bout de son programme et va laisser sa place à Alexander Albon pour le sprint. Le jeune américain, en pleine adaptation, a conclu sa séance bon dernier sur la Williams.

Mick Schumacher, lui, a récupéré quelques forces, en remontant 8e, juste devant Kevin Magnussen. En dépit de la qualification, les Haas semblent marcher à merveille, comparé à leurs passages à vide de la saison.

Faute d'amélioration, Esteban Ocon a conservé le meilleur temps d'une séance où la hiérarchie est encore à prendre avec des pincettes. Max Verstappen, qui a de grandes chances de s'imposer, s'est classé 5e, quand les Ferrari ont été très discrètes, pour ne pas dire inexistantes. Vivement que la saison se termine pour les Rouges.

Rendez-vous à 20h30 pour le départ de la course sprint, avec Kevin Magnussen en pole position !

Le classement des Essais libres 2 :

PiloteEquipeTempsEcartTours
1OconBWT Alpine F1 Team1:14.604
2PerezOracle Red Bull Racing1:14.788+0.184
3RussellMercedes-AMG Petronas Motorsport1:14.916+0.312
4AlonsoBWT Alpine F1 Team1:15.049+0.445
5VerstappenOracle Red Bull Racing1:15.098+0.494
6HamiltonMercedes-AMG Petronas Motorsport1:15.137+0.533
7GaslyScuderia AlphaTauri1:15.636+1.032
8SchumacherHaas F1 Team1:15.684+1.080
9MagnussenHaas F1 Team1:15.815+1.211
10NorrisMcLaren F1 Team1:15.851+1.247
11SainzScuderia Ferrari1:15.856+1.252
12TsunodaScuderia AlphaTauri1:15.865+1.261
13LeclercScuderia Ferrari1:15.868+1.264
14RicciardoMcLaren F1 Team1:15.994+1.390
15BottasAlfa Romeo F1 Team ORLEN1:16.047+1.443
16LatifiWilliams Racing1:16.181+1.577
17StrollAston Martin Aramco Cognizant F1 Team1:16.263+1.659
18VettelAston Martin Aramco Cognizant F1 Team1.16:400+1.796
19GuanyuAlfa Romeo F1 Team ORLEN1:16.468+1.864
20SargeantWilliams Racing1:16.480+1.876

0 photos dans l'album


Les photos de la course Sprint du Grand Prix du Brésil
Image Circuit
Drapeau BrésilGP Brésil
00h00m00s
Course terminée
Vendredi 11 nov.
16h30 - 17h30
Samedi 12 nov.
16h30 - 17h30
20h30 - 21h30
Dimanche 13 nov.
19h - 20h
Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :
- 20+ déplacements / saison à travers le monde (F1, WEC, Karting),
- Des journalistes et des photographes,
- Du contenu de qualité depuis 2007,
- Des reportages, insides et des interviews exclusives.

Voir les avantages

Pilotes concernés

Essais Libres

Plus d'actualités

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :
- 20+ déplacements / saison à travers le monde (F1, WEC, Karting),
- Des journalistes et des photographes,
- Du contenu de qualité depuis 2007,
- Des reportages, insides et des interviews exclusives.

Voir les avantages
Sans engagement, à partir de 4€ / mois

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut