Faites partie de l'équipe

Nous privilégions la qualité et l'expérience de lecture. Bénéficiez de nos contenus premiums et d'une expérience plus rapide et sans publicités.

Voir les avantagesDécouvrir les abonnements
Sans engagement
A partir de 4€ / mois

Tsunoda privé de récupérer son tour de retard à Interlagos

F1. Lors du Grand Prix du Brésil, Yuki Tsunoda n’a pas été autorisé à repasser dans le tour du leader lors de la dernière période de la voiture de sécurité. Contrairement à tous les autres retardataires, le pilote Alpha Tauri n’a pas pu se relancer.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
Yuki Tsunoda avec Alpha Tauri
© AlphaTauri / Yuki Tsunoda avec Alpha Tauri

C’est une situation étrange observée dimanche lors du Grand Prix du Brésil. Depuis 2021, la FIA a mis en place un système autorisant les pilotes ayant un tour de retard à se dédoubler lorsque la voiture de sécurité est sur la piste. Ce système dit « automatisé » a été mis en place à la suite de la polémique du Grand Prix d’Abou Dhabi. Lors de cette course, les retardataires avaient été interdits de rejoindre le tour du leader Lewis Hamilton contrairement aux pilotes placés entre Max Verstappen et Carlos Sainz. À l’annonce du drapeau vert, la direction de course avait autorisé le néerlandais à dépasser Lewis Hamilton, lui offrant le titre de champion du monde 2021.

Si la FIA venait alors d’ignorer une règle en en créant une autre, elle reconnaissait avoir commis une « erreur humaine ». Désormais, la FIA a équipé son logiciel de chronométrage d’un système automatisé. Il détecte tous les pilotes situés à un tour du leader afin de les autoriser à dépasser la voiture de sécurité avant le drapeau vert.

À Interlagos, la voiture de sécurité est intervenue suite à l’abandon de Lando Norris au 51ème tour. Mais trois pilotes se situaient à un tour : Yuki Tsunoda, Alex Albon et Nicholas Latifi. La situation se complique. Alors derrière George Russell, Yuki Tsunoda s’arrête changer ses pneus. En passant la ligne des stands, il dépasse le pilote Mercedes et revient naturellement dans le tour. Il ressort alors en 6ème position, derrière les deux monoplaces Mercedes, Albon, Pérez et Sainz. Il reste devant Latifi et toujours à un tour du leader. Mais le logiciel, lui, considérait que le japonais avait déjà dépassé le leader lorsqu’il avait dépassé momentanément George Russell pour changer ses pneus. Il ne peut alors être autorisé à revenir dans le tour.

Le pilote japonais n’a pas manqué d’exprimer sa frustration : « C'est quoi ce bordel, qu'est-ce qu'on fait ? », a-t-il scandé à sa radio.

Yuki était en 5ème position dans la file après avoir rendu sa place à Carlos Sainz. Dès lors que le drapeau vert s’est dressé, Valterri Bottas et Charles Leclerc suivis du reste du peloton ont contraint Yuki Tsunoda à se rabattre sur le côté gauche. Le pilote AlphaTauri termine la course 17ème et n’aura pas eu la même chance que les deux pilotes Williams.

Tsunoda se dit victime d’une injustice : « On m'a dit qu'il fallait rester dans le rang. Je ne sais pas pourquoi. Probablement que la FIA pense que je me battais contre la P5 ou quelque chose comme ça ! » a-t-il dit. Motorsport.com.

Dans un communiqué, la FIA s’est justifiée. Selon elle aucune erreur n’a été commise, la situation était simplement imprévisible :
« Tous les systèmes ont fonctionné correctement et conformément au règlement. La situation inhabituelle s'est produite en raison des particularités du circuit et du scénario ».

Entre les 5 points de pénalités écopés par Gasly et cet évènement, la course de dimanche n’aura pas été une réussite pour Alpha Tauri. L’écurie a manqué l’occasion de marquer des points pour le championnat constructeur (actuellement 9ème).

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :
- 20+ déplacements / saison à travers le monde (F1, WEC, Karting),
- Des journalistes et des photographes,
- Du contenu de qualité depuis 2007,
- Des reportages, insides et des interviews exclusives.

Voir les avantages

Pilotes concernés

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :
- 20+ déplacements / saison à travers le monde (F1, WEC, Karting),
- Des journalistes et des photographes,
- Du contenu de qualité depuis 2007,
- Des reportages, insides et des interviews exclusives.

Voir les avantages
Sans engagement, à partir de 4€ / mois

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut