Lewis Hamilton est convaincu que Sebastian Vettel reviendra en F1

Le septuple champion du monde Lewis Hamilton a déclaré ce jeudi qu'il s'attendait à ce que son vieux rival Sebastian Vettel fasse un jour son retour en Formule 1, alors qu'il prendra sa retraite après le Grand Prix d'Abou Dhabi.
Logo Mi mini
Rédigé pPar
Sebastian Vettel et Lewis Hamilton lors du Grand Prix de Hongrie 2021.
© Aston Martin / Sebastian Vettel et Lewis Hamilton lors du Grand Prix de Hongrie 2021.
Le quadruple champion du monde de 35 ans, Sebastian Vettel, tirera sa révérence après le Grand Prix d'Abou Dhabi dimanche. Un moment qui sera sans doute fort en émotions, mais Lewis Hamilton pense déjà que celui qui est 53 fois vainqueur de Grand Prix aura du mal à résister à l'attrait de la F1.

« Je suis assis ici en train d'accepter, oui, c'est ta dernière course, mais tu reviendras », a déclaré Hamilton lors d'une conférence de presse avec Fernando Alonso et Sebastian Vettel sur le circuit de Yas Marina. « La Formule 1 a une façon de vous aspirer de nouveau et nous l'avons remarqué avec tant d'autres pilotes, alors... Il est revenu, tu vas probablement revenir », a-t-il ajouté à l'intention de l'Allemand, en référence à Fernando Alonso, 41 ans, qui a fait son retour en F1 l'an dernier. Et qui passe d'Alpine à Aston Martin pour remplacer Vettel la saison prochaine.

La retraite, une idée pas si neuve



Père de trois enfants, Sebastian Vettel a annoncé sa retraite avant le Grand Prix de Hongrie à la fin du mois de juillet, déclarant que ses objectifs avaient changé et qu'il souhaitait se concentrer sur sa famille et d'autres intérêts en dehors du sport. L'Allemand a déjà œuvré pour la cause environnementale et la défense des droits des personnes LBGTQ+.

S'exprimant dans le podcast "Beyond the Grid" de la Formule 1mercredi, Vettel a déclaré que l'idée de la retraite avait germé depuis un certain temps et qu'il y avait d'abord résisté. « Pour essayer de comprendre, au début, ça pousse en vous, et comme je l'ai dit, c'était un peu déroutant parce que je n'avais jamais eu ça avant, le désir de peut-être rester à la maison, de ne pas prendre l'avion, de ne pas avoir hâte de voyager », a-t-il déclaré.

« Évidemment, après le passage de Ferrari à Aston Martin, c'est la première fois que j'ai vraiment pensé qu'il était peut-être temps d'arrêter... », a ajouté celui qui a quitté Ferrari fin 2020.

Si de nombreux fans espèrent que l'Allemand fera un jour son retour dans la catégorie reine, alors qu'un autre constructeur allemand, Audi, devrait faire ses débuts en F1 en 2026, le principal intéressé a suggéré en plaisantant qu'il pourrait convenir d'une sorte d'échange avec Hamilton. Le Britannique aura 38 ans en janvier, mais souhaite prolonger son contrat avec Mercedes. "Nous pouvons passer un accord… quand tu voudras t'en aller, peut-être qu'alors (je voudrai revenir)", a-t-il répondu en riant.

Plusieurs comebacks en F1



La Formule 1 a connu de nombreux retours en force au fur et à mesure des saisons, après des départs à la retraite ou simplement des mises à l'écart pour une ou plusieurs saisons.

Michael Schumacher, grand héros et ami de Sebastian Vettel, a ainsi fait son retour dans le sport en 2010, à l'âge de 41 ans, après une retraite de trois ans, pour diriger le retour de Mercedes en F1.

Avant lui, un autre (très) grand nom du sport automobile, l'Autrichien Niki Lauda, a fait son retour chez McLaren dans les années 1980 et a ensuite remporté son troisième titre en 1984.

Il y a bien sûr le double champion du monde Fernando Alonso, cité ci-dessus, mais aussi, plus récemment, le retour de l'Allemand Nico Hulkenberg, annoncé pas plus tard que ce matin. L'ancien pilote de Renault sera au volant de la Haas laissée vacante par Mick Schumacher l'an prochain.

Il rejoindra ainsi un autre revenant, Kevin Magnussen, qui est revenu chez l'écurie américaine après la mise à l'écart de Nikita Mazepin à la suite de l'invasion de la Russie en Ukraine, après avoir passé une saison en endurance.
Votre avis

Connectez-vous pour écrire un commentaire

Haut