Le crash de Perez à Monaco sera enquêté par la FIA en cas de réclamation

F1. La Formule 1 a été frappée par un nouveau scandale au Grand Prix du Brésil. Max Verstappen n'a pas laissé passer Sergio Pérez à la fin de la course et il a dit avoir ses raisons. Le crash de Sergio Pérez lors des qualifications à Monaco serait le fait qui a poussé le pilote néerlandais à ne pas venir en aide à son coéquipier. La FIA se tient prête à enquêter sur cet événement en cas de plainte.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
La FIA est prête à enquêter sur le crash de Pérez à Monaco.
© Red Bull / La FIA est prête à enquêter sur le crash de Pérez à Monaco.

Les Red Bull qui ont dominé ce championnat 2022, se sont retrouvées en grande difficulté lors du Grand Prix du Brésil à Interlagos. Lors de la dernière partie de la course, l'équipe autrichienne a demandé à Max Verstappen de laisser passer son coéquipier Pérez pour qu'il prenne des points d'avance sur Charles Leclerc. En effet, le pilote mexicain est en bataille avec le pilote Ferrari pour le titre honorifique de vice-champion du monde. Mais le double champion du monde en titre a refusé de coopérer et il y a eu des réactions houleuses des deux pilotes dans les médias.

Motors Inside sans pub ?

La principale raison de ce refus serait liée au Grand Prix de Monaco. Martin Brundle, l'expert de SkySports, a mis en avant l'accident de Sergio Pérez à Monaco. Sergio Pérez se serait ainsi volontairement crashé pour empêcher Max Verstappen d'améliorer son temps. Cependant ce fait n'a pas été prouvé.

Suite à la progression de cette rumeur, le président de la FIA, Mohammed Ben Sulayem s'est exprimé peu avant le Grand Prix d'Abu Dhabi.

« Je n'ai personne qui a dit que nous voulions enquêter de notre côté... Mais s'il y a quelque chose à examiner, nous en serions plus qu'heureux. Une chose que je dirais en toute sincérité, c'est que je n'ai pas peur de mener une enquête ou d'en parler s'il y a un problème. Je ne me cacherai pas. Je suis prêt à faire amende honorable et à dire s'il y a un problème avec la FIA. Sinon, si je ne peux pas faire ça, on ne pourra jamais s'améliorer et évoluer. Ça, je peux le garantir », déclare-t-il à Motorsport.com

L'affaire a pris des proportions importantes à l'amorce du dernier Grand Prix de la saison et du côté de Red Bull, les pilotes ne s'expriment pas sur ces faits et déclarent que tout va bien dans l'écurie. Ferrari a averti les médias en déclarant que des incidents comme celui de Monaco se passent plus souvent que le public ne le croit.

Vous nous lisez régulièrement ? Ajoutez Motors Inside dans vos sources favorites sur Google News pour nous soutenir ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :

Voir les avantages

Pilotes concernés

Breaking news

Ne ratez plus aucune "breaking news" grâce à la nouvelle newsletter Motors Inside. Recevez dans la minute les infos importantes.

Un lien de vérification vous sera envoyé.
Merci de renseigner votre adresse e-mail.
Haut