Historique ! Les 10 équipes de F1 se battront à armes (finances) égales l'an prochain

Pour la première fois de l'histoire de la Formule 1, les 10 équipes du championnat du monde de F1 2023 se battront quasiment à armes égales, du moins, avec le même budget.
Logo Mi mini
Rédigé par
Le départ des 20 pilotes du dernier Grand Prix de la saison 2022 de F1 !
© Red Bull content pool / Le départ des 20 pilotes du dernier Grand Prix de la saison 2022 de F1 !
Ces dernières années, la FIA et la Formule 1 a mis en place des mesures pour réduire les différences phénoménales des budgets de développement des monoplaces entre les différentes équipes. Si dans les années 2010, Mercedes pouvait par exemple compter sur un budget entre 8 et 10 fois supérieur aux plus petites équipes, ce ne sera plus le cas en 2023.

La F1 a limité les budgets depuis 2021. Les équipes sont contraintes de respecter un budget de développement des monoplaces (hors marketing et trois plus gros salaires) de 145 millions d'euros.

Les équipes de tête comme Red Bull, Mercedes ou Ferrari pouvaient dépenser bien plus jadis avec des budgets dépassant les 300 millions d'euros. Ce n'était cependant pas le cas des équipes de fond de grille. Haas ces dernières années a souffert d'un très faible budget, tout comme Williams ou même Sauber qui ne dépassaient pas les 100 millions d'euros. Ces larges différences valaient à la F1 un sentiment de championnat à deux vitesses. Les 3 meilleures équipes devant, les 7 autres bien plus loin.

En 2021 donc, avec l'apparition du budget limité, les équipes ont du revoir leur fonctionnement. Si les équipes avec des budgets bien supérieurs se sont restreint, certaines autres équipes comme Haas, Williams ou Sauber n'avaient pour autant toujours pas l'argent nécessaire pour atteindre ce budget maximum autorisé.

En 2023, les efforts semblent payer puisque pour la première fois de l'ère de la F1, 10 équipes vont se battre avec le même budget.

S'il ne fait aucun doute que Mercedes, Ferrari et Red Bull atteignent cette restriction budgétaire de 145 millions d'euros, les autres équipes sont moins enclin de part leur position au championnat du monde à atteindre cette limite.

Aston Martin avait dépassé le budget l'an dernier. On sait donc que l'équipe a la capacité d'atteindre ce budget maximum.

Alpine, grâce au soutien du groupe Renault et ses ambitions, est également déjà au budget maximum autorisé, tout comme McLaren qui a vendu son siège social pour notamment lui permettre d'investir massivement en F1.

Qu'en est-il donc des écuries secondaires comme Williams, Haas, AlphaTauri ou Alfa Roméo Sauber ?

Frédéric Vasseur a fait savoir dans Canal+ que la 6ème place au championnat du monde 2022 permettra de récolter 10 millions d'euros supplémentaires et donc d'atteindre le budget maximum autorisé.

Haas pour sa part a signé une belle performance au championnat grâce à la 8ème place mais a surtout signé un nouveau sponsor, Moneygram. L'écurie a fait savoir donc que cela lui permettra également d'être au budget maximum autorisé.

Deux écuries sont plus discrètes. Williams et AlphaTauri.

Williams a été racheté par le fond américain Dorilton Capital. Le fond a pour objectif de valoriser l'écurie et donc investi massivement dans la structure de Grove. Sur ce constat, on peut donc imaginer que le budget capé serait donc facilement atteint également par Williams, même si toutefois ce n'est pas confirmé.

Du côté de chez AlphaTauri, si les liens avec Red Bull en piste sont de plus en plus éloignés, l'écurie dispose d'un soutien financier conséquent de part le fait que le sponsor principal de Faenza n'est autre qu'une des marques du groupe Red Bull. L'écurie devrait donc être capable d'obtenir suffisamment de budget de la part de Red Bull pour atteindre le plafond budgétaire mais là encore, rien n'est confirmé.

Selon nos estimations cependant, on pourrait affirmer que 2023 sera la première année dans l'histoire de la Formule 1 où les 10 équipes se battront réellement à armes égales.

Il faut toutefois noter que l'avance acquise par certaines équipes sera bien plus dur à rattraper pour les écuries de fond de grille, même à budget équivalent, étant donné que les écuries capitalisent sur leur développement effectué en 2022, d'autant plus que le règlement technique 2023 n'évoluera presque pas.

Dernières actus sur Règlement

Plus d'actualités

    Dernières actus F1

    Toutes les actualités F1
    graphical divider
    Media centre Barcelone
    Le site web pour

    Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

    Rejoignez @motorsinside sur :

    Haut