Grand Prix d'Abou Dhabi - Le Top/Flop de la rédaction

Ça y est, la Formule 1 a tiré sa révérence avec la dernière course de la saison à Abou Dhabi dimanche, qui a vu Max Verstappen remporter sa dernière victoire et surtout Sebastian Vettel faire ses adieux au sport. Voici donc le dernier top/flop de la rédaction cette année.
Logo Mi mini
Rédigé par
Charles Leclerc a décroché la deuxième place à Abou Dhabi, notamment grâce à la stratégie de Ferrari.
© Ferrari / Charles Leclerc a décroché la deuxième place à Abou Dhabi, notamment grâce à la stratégie de Ferrari.

Les Tops de la rédaction après le Grand Prix d’Abou Dhabi



Ferrari, enfin une bonne stratégie

À Abou Dhabi, Ferrari a sauvé les meubles d’une saison qui est passée du rêve au cauchemar pour Charles Leclerc et la Scuderia plus globalement. Alors que l’écurie a multiplié les erreurs stratégiques tout au long de l’année, elle a enfin prouvé qu’elle pouvait prendre de bonnes décisions. Le Monégasque a pris l’ascendant sur Sergio Pérez, pourtant parti deuxième sur la grille, et a pu conserver son avantage sur le Mexicain grâce à un arrêt factice de Ferrari, brouillant les cartes chez Red Bull.

Grâce à cette stratégie de l’arrêt unique et à une bonne gestion des pneus, le pilote Ferrari a terminé en deuxième position de la course et surtout au championnat du monde, trois petits points devant son poursuivant, alors que ce dernier est arrivé à Yas Marina avec un point d’avance. « C'est génial pour l'équipe, génial pour les stratèges (…) Nous avons certainement fait un travail correct. L'arrêt aux stands factice sur la Red Bull était la bonne décision. Quand Ferrari fait des erreurs, il y a toujours beaucoup de critiques, mais nous savons aussi que ces gars peuvent faire très bien », s’est félicité le patron de la Scuderia, Mattia Binotto, qu’on dit sur la sellette.

Sebastian Vettel dans les points pour sa dernière course

Malgré une stratégie à un arrêt ici discutable du côté d’Aston Martin, Sebastian Vettel a pu terminer dans les points pour sa dernière course de Formule 1, notamment grâce à un abandon de Lewis Hamilton en fin de course. Arrivé en dixième position derrière Daniel Ricciardo – qui marque lui aussi des points pour sa dernière course jusqu’à nouvel ordre – l’Allemand aurait même pu terminer sixième s’il avait bénéficié d’une meilleure stratégie pneumatique. Mais qu’importe, Sebastian Vettel a réalisé un solide dernier week-end – ok, on arrête avec les "derniers" – et a été élu pilote du jour à Abou Dhabi. C’était la dixième fois que Vettel terminait dans les points cette année, tandis qu’il clôture cette saison avec le double des points de son coéquipier Lance Stroll.

Esteban Ocon confirme la 4e place d’Alpine

Esteban Ocon a terminé en septième position sur la ligne d’arrivée à Abou Dhabi, confortant la 4e place d’Alpine au championnat constructeurs devant McLaren. Le Français a réalisé une course solide après sa belle huitième place en qualifications samedi. On note en outre que sa P7 a été son meilleur résultat en six départs à Yas Marina et la 16ème fois qu'il marque des points en 22 courses, égalant ainsi son meilleur résultat de fin d'année au classement, à la huitième place (92 points).

Les flops du Grand Prix d’Abou Dhabi



La fiabilité d’Alpine

Malgré la belle course d’Ocon, Alpine a encore souffert de son manque de fiabilité à Abou Dhabi, forçant Fernando Alonso à l’abandon à cause d’une fuite d’eau. Le sixième abandon de la saison pour l’Espagnol, tandis que son coéquipier a connu deux abandons en course. « Malheureusement, un autre problème de moteur », a déclaré Alonso aux médias après la course. « C'est donc le résumé de l'année, malheureusement, ces choses arrivent toujours sur la voiture #14. Donc une de plus. Je suis heureux que ce soit terminé », a-t-il ajouté, alors qu’il est déjà pressé de démarrer avec Aston Martin dès aujourd’hui. Les défaillances d'Alpine ont coûté à l’écurie environ 70 points au cours de la saison.

La stratégie de Mercedes avec Hamilton

De son côté, Lewis Hamilton a souvent souffert d’erreurs stratégiques de la part de Mercedes cette saison, en comparaison avec son coéquipier George Russell, relativement épargné. Le septuple champion du monde s’est plaint à la radio de la stratégie pneumatique de son écurie, avant de finir la course sur un abandon, sa boîte de vitesse s’étant bloquée à vitesse réduite, son équipe suspectant un problème hydraulique. Le Britannique doit désormais être soulagé de laisser la W13 et cette saison sans la moindre victoire derrière lui.

Le manque de respect de Haas envers Mick Schumacher

Le Grand Prix d’Abou Dhabi a vu un autre pilote faire ses adieux – du moins temporairement – à la F1 : Mick Schumacher. L’Allemand s’est retrouvé éjecté de chez Haas après une saison marquée par de nombreux accidents et n’est pas parvenu à sécuriser un baquet chez une autre équipe. Si certains considèrent que l’écurie américaine a traité injustement Mick Schumacher cette saison, qui a progressé par rapport à 2021, on a frôlé le manque de respect à Yas Marina à la fin de la course. L’Allemand, toujours en piste après avoir passé le drapeau à damier, commence à réaliser quelques donuts pour faire ses adieux au sport. Son ingénieur lui demande alors à la radio d’arrêter de faire des donuts, sans explication. « Je vous aime aussi », répond Mick Schumacher. Une bien triste façon de tirer sa révérence…

Dernières actus sur Grand Prix d'Abu Dhabi

Plus d'actualités

    Dernières actus F1

    Toutes les actualités F1
    graphical divider
    Media centre Barcelone
    Le site web pour

    Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

    Rejoignez @motorsinside sur :

    Haut