Mercedes : la pénalité de Red Bull en soufflerie aura un impact

À la suite de son franchissement du cap budgétaire, Red Bull voit son temps en soufflerie être réduit de 10 %. Une pénalité importante pour l'une des équipes qui figurent aux avant-postes. Mercedes qui va recevoir près de 27 % de temps supplémentaire en soufflerie l'an prochain pense que cela pourra les aider à rattraper leur retard sur l'écurie autrichienne.
Logo Mi mini
Rédigé par
Mercedes pourrait rattraper son retard sur Red Bull grâce au temps supplémentaire en soufflerie.
© Mercedes AMG F1 / Mercedes pourrait rattraper son retard sur Red Bull grâce au temps supplémentaire en soufflerie.
La FIA a introduit un cap budgétaire en Formule 1 afin de réguler les coûts et de réduire les écarts entre les différentes écuries. Cependant, il y a quelques semaines, nous avons appris que Red Bull avait dépassé la limite 2021. Cette infraction a été vivement critiquée par l'ensemble des écuries qui se battent pour une équité. L'écurie autrichienne n'est pas la seule à avoir dépensé au-delà de la limite fixée par la FIA, Aston Martin a aussi dépassé le cap budgétaire pour la saison 2021. Toutefois, l'écurie autrichienne est la seule à recevoir une pénalité sur son temps de soufflerie pour 2023.

Un avantage conséquent sur Red Bull et Ferrari



Le nouveau système qui attribue le temps en soufflerie de chaque écurie par saison, fonctionne désormais avec le classement du championnat du monde des constructeurs. Ainsi, grâce à cette distribution qui vise à réduire les écarts, Mercedes disposera de 25 % de temps de soufflerie supplémentaire par rapport à Red Bull en 2023. Une différence qui peut permettre aux équipes en retrait de se rapprocher des avant-postes, selon Toto Wolff.

« La façon dont les règlements et les restrictions des temps de soufflerie et CFD, ont été mis en place signifie qu'il y a des équipes plus en retrait qui peuvent vraiment faire un grand pas, par rapport aux premiers. »

Cette répartition du temps en soufflerie peut permettre aux équipes du fond du classement de faire des progrès considérables.

« C'est aussi la raison pour laquelle nous verrons des championnats beaucoup plus serrés à l'avenir car si vous êtes dernier, vous aurez 40 % de plus. »

Mercedes a longtemps souffert des problèmes de marsouinage de la W13 en début de saison mais l'écurie allemande à réussi à rattraper son retard sur Ferrari lors de la seconde moitié du championnat. Un élément important alors que grâce à sa 3ème position au classement constructeur, le constructeur allemand bénéficiera de 7 % de soufflerie en plus que Ferrari, l'année prochaine.

« Ils (Red Bull) sont une brillante équipe de course. Cela leur donnera une motivation supplémentaire et contre Ferrari, c'est 7 %. Mais c'est autour des gains marginaux et nous avons été un peu plus proches de Ferrari au cours du dernier quart de la saison. »
Déclare Toto Wolff.

Un retour au sommet ?



Les dernières courses de championnat du monde 2022 ont vu le retour aux avant-postes des flèches d'argent. Elles ont notamment dominé le Grand Prix du Brésil en remportant la course sprint et la course principale, le dimanche. Toto Wolff espère que les progrès effectués par l'équipe ces derniers mois lui permettront de se battre pour le titre en 2023.

« Je suis un gars quoi voit le verre à moitié vide et je ne crois jamais que le travail que nous faisons est suffisant. Je ne sais pas du tout si nous pouvons rebondir à une position où nous nous battons pour des championnats, car il faut reconnaître que la concurrence est forte. »

Dernières actus sur Red Bull

Plus d'actualités

    Dernières actus F1

    Toutes les actualités F1
    graphical divider
    Media centre Barcelone
    Le site web pour

    Motorsinside.com est un site internet construit et animé par des passionnés d'automobile pour les fans de sports auto, Formule 1 et de tout type de moteurs. Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour nous soutenir et ne rien manquer de nos actus.

    Rejoignez @motorsinside sur :

    Haut