Stefano Domenicali confirme son intérêt pour un GP à Madrid

Le directeur de la F1 estime, qu'à l'avenir, le Grand Prix d'Espagne pourrait se dérouler à Madrid et non plus à Barcelone. Mais pas sur le tracé de Jarama.
Logo Mi mini
Rédigé pPar
Barcelone est au calendrier depuis 1991.
© McLaren / Barcelone est au calendrier depuis 1991.
Dans le monde du football, Barcelone et Madrid sont des rivaux historiques. Cette rivalité pourrait s'étendre à la Formule 1. Depuis 1991, le Grand Prix d'Espagne se déroule à Montmelo, à quelques kilomètres de Barcelone, mais ce pourrait bien changer prochainement.

En juin dernier, la Ville de Madrid a indiqué, via une lettre ouverte, son intérêt pour la discipline. En déplacement en Espagne, Stefano Domenicali, le PDG de la F1 a été sollicité concernant la candidature de la capitale ibérique.

« La Formule 1 gagne en popularité en Espagne »



« Je pense qu’en ce moment, la chose la plus appropriée que je puisse dire est que, pour les prochaines années nous avons un accord avec le circuit de Barcelone avec lequel nous sommes très heureux », a-t-il indiqué à Marca.

« Madrid a proposé un nouveau projet qui, pour nous est intéressant, et qu’il faudra développer dans le futur pour comprendre si ce projet peut être pérenne d’un point de vue technique et économique. Donc, ce que je peux confirmer, c’est que cela montre que la Formule 1 gagne en popularité en Espagne logiquement à cause de Fernando Alonso et Carlos Sainz. »

Pas avant 2026



L'Italien a confirmé que si une course devait de nouveau se déroule à Madrid, ce ne serait pas sur le tracé de Jarama, mais certainement sur un tracé urbain. Mais, cela ne se ferait pas avant 2026.

« En Italie cela se produit [la F1 se rend à Imola et Monza], mais nous verrons à l’avenir. En voyant comment nous grandissons dans le monde entier, avoir deux Grand Prix dans le même pays semble difficile en Europe. »

« Dans d’autres parties du monde, comme les Etats-Unis, les dimensions sont totalement différentes [il y a aura trois Grand Prix aux USA en 2023]. Mais je pense que la réalité que représente notre croissance dit que c’est très difficile, mais il ne faut jamais dire jamais. »

Histoire de négociations ?



Stefano Domenicali emploie une stratégie assez agressive ces dernières années afin de faire rentrer différents promoteurs de Grand Prix en concurrence dans le but d'augmenter les revenus de la F1. En utilisant cette méthode, il pousse les promoteurs à proposer plus à la F1 pour être sélectionné.

Cette déclaration serait donc aussi une possibilité pour permettre aux promoteurs de Barcelone de donner plus de revenus à la F1 pour conserver une course à Montmelo.
Votre avis

Connectez-vous pour écrire un commentaire

Pilotes concernés

Haut