Piastri a effectué un premier roulage intensif avec Mclaren à Barcelone

Oscar Piastri sera le coéquipier de Lando Norris en 2023 chez McLaren. Le jeune pilote australien a pu rouler avec sa nouvelle écurie à Abu Dhabi et à Barcelone en amont de sa première saison en Formule 1.
Logo Mi mini
Rédigé pPar
Oscar Pastri a effectué 150 tours au volant de la monoplace de 2021 afin de s'habituer au pilotage d'une Formule 1
© Mclaren / Oscar Pastri a effectué 150 tours au volant de la monoplace de 2021 afin de s'habituer au pilotage d'une Formule 1
L'arrivée D'Oscar Piastri chez McLaren en 2023 à été annoncé relativement tôt dans la saison. Cependant, ce dernier était toujours sous contrat avec Alpine et ses débuts au volant de la McLaren étaient compromis. L'équipe française n'a pas retenu son protégé et celui-ci a pu faire ses premiers tours de roue avec l'écurie de Woking à la fin de cette saison.

Un roulage intensif à Barcelone



Après un premier roulage collectif à Abu Dhabi pour les essais d'après-saison où il a pu rouler à bord de la McLaren de 2022. Oscar Piastri a pu poursuivre sa préparation intensive pour son arrivée en Formule 1 en 2023 lors d'une séance d'essais intensifs à bord de la MCL35M à Barcelone. Le pilote Australien à effectué 150 tours au volant de la McLaren de la saison 2021.

« C'était bien de se remettre dans le bain avec des trucs spécifiques à la course. Nous avons couvert beaucoup de choses, et j'ai l'impression de faire de bons progrès. Nous avons revisité certains vieux sujets que je n'ai pas eu l'occasion d'explorer depuis un moment, et j'ai appris pas mal de choses sur les différentes techniques de conduite. » Déclarait le pilote australien.

Cette session lui a également permis de perfectionner son pilotage à bord d'une monoplace. Il n'a pas beaucoup roulé cette saison en dehors de quelques tests effectués pour Alpine. L'occasion pour lui de découvrir quelques conditions de piste particulières à bord d'une Formule 1. Les efforts importants pour maintenir la tête dans les virages ont marqué le pilote australien. Il va continuer à travailler pour être prêt physiquement pour ses débuts dans la discipline reine du sport automobile.

« Nous avons même eu droit à un peu de course humide aussi, alors je me suis adapté à tout cela et j'ai essayé d'absorber autant que possible et de me remettre dans le bain. »

« Mon cou est assez douloureux, mais il faut toujours un certain temps pour s'habituer à une Formule 1. J'y arrive, je m'accroche, et je devrais être prêt à partir avec un peu plus d'entraînement pendant Noël. »






Votre avis

Connectez-vous pour écrire un commentaire

Pilotes concernés

Haut