George Russell a su tirer des leçons de sa collision avec Valtteri Bottas à Imola en 2021

F1. George Russell estime avoir finalement tiré des bénéfices de sa collision avec Valtteri Bottas lors du Grand Prix d'Emilie-Romagne en 2021.

Logo Mi mini
Rédigé par Par
George Russell chez Mercedes lors du Grand Prix d'Azerbaïdjan
© Mercedes / George Russell chez Mercedes lors du Grand Prix d'Azerbaïdjan

En 2021, alors que George Russell courrait pour Williams sur le circuit trempé d'Emilie-Romagne, il perd le contrôle de sa monoplace, percutant la Mercedes de Valtteri Bottas. Les deux pilotes sont contraints d'abandonner. Malgré les répercussions de cet abandon, George Russell estime aujourd'hui avoir tiré profit de cette collision.

Motors Inside sans pub ?

Un tel incident ne pouvait guère plaire au pilote qui espérait un siège au sien de l'écurie Mercedes pour la saison 2022. Cette collision est à l'époque un coup dur pour le pilote de 23 ans, plein d'ambition. Mais c'était sans compter ses excellentes performances durant la suite de la saison qui lui ont finalement permis d'obtenir une convocation chez Mercedes pour 2022.

Interrogé par le High Performance Podcast, Russell confie qu'il n'avait pas pensé au fait qu'il courrait contre une Mercedes lors de la collision d'Imola et qu'il avait tiré beaucoup de leçons de sa réaction enflammée à l'accident :

« Cela ne m'a même pas vraiment traversé l'esprit que c'était Valtteri et une Mercedes [devant], c'était une ouverture pour marquer des points pour moi et pour mon équipe », a-t-il confié.

« J'étais furieux contre Valtteri, ce qui n'était probablement pas la bonne chose à faire. C'était une opportunité que j'ai vu, qui a maintenant juste disparu. Ce n'est pas que j'ai percuté Valtteri ou une Mercedes. Ce sont des points que nous [Williams] avons perdus, et je pensais qu'il les avait perdus pour nous. »

« C'était probablement une leçon pour moi : il faut regarder l'image globale du point de vue des autres avant de porter un jugement rapide. J'étais très énervé et je suis passé par-dessus, il était aussi énervé, les majeurs volaient et les mots "F" et "C" étaient lancés, et ce n'était pas une situation très agréable. C'était aussi un très bon moment d'apprentissage pour moi ; vous devez prendre un moment pour réfléchir avant de faire des jugements rapides. »

Un apprentissage dont le pilote britannique aura tiré beaucoup d'excellentes performances durant la saison 2022 en marquant 249 points de plus qu'en 2021, en montant 8 fois sur le podium et en remportant le premier Grand Prix de sa carrière au Brésil.

Vous nous lisez régulièrement ? Ajoutez Motors Inside dans vos sources favorites sur Google News pour nous soutenir ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Votre avis

Vous avez déjà un compte ? Me connecter

Merci de choisir un pseudo.
Votre email est obligatoire pour valider votre commentaire.
Commentaire en attente de publication. Un email vous a été envoyé.
Le formulaire n'est pas valide.

Un e-mail de vérification vous sera envoyé avant la publication de votre commentaire.

Abonnez-vous

Motors Inside, c'est :

Voir les avantages

Pilotes concernés

Haut