La FIA valide le renforcement de l'arceau de sécurité au dessus du pilote pour 2024

La FIA va mettre en place des tests plus poussés sur la résistance des arceaux de sécurité au dessus des prises d'air au dessus du cockpit pour mieux protéger les pilotes et répondre à l'incident constaté avec Zhou, à Silverstone.
Logo Mi mini
Rédigé pPar
L'arceau de sécurité est clairement visible ici sur la McLaren de Norris avec les deux barres qui traversent l'entrée d'air.
© Motors Inside / L'arceau de sécurité est clairement visible ici sur la McLaren de Norris avec les deux barres qui traversent l'entrée d'air.
La FIA s'est réunie aujourd'hui à Bologne, en Italie, afin de présenter de nouvelles mesures en vue des futures saisons des sports automobiles et notamment de la F1.

Afin de prévenir tout problème de sécurité sur les arceau de sécurité qui sont placés au dessus du casque des pilotes dans les monoplaces, et qui les protège en cas de retournement de la monoplace, la FIA a donc prévu d'augmenter les forces appliquées horizontalement sur les arceaux pour tester les fixations. L'objectif est donc de mieux résister en cas de retournement de la monoplace, comme on a pu le voir cette saison avec l'Alfa Roméo de Zhou.

« Une augmentation significative de la résistance requise des "Roll Hoop" a été approuvée pour 2024 dans le cadre de l'engagement d'améliorer continuellement les normes de sécurité. » Désormais donc, « les charges d'essai seront appliquées plus horizontalement pour exiger une meilleure fixation de l'arceau de sécurité à la structure du châssis. »

L'accident de Zhou à Silverstone comme point de référence



L'accident de Zhou à Silverstone cette saison était réellement choquant. Une monoplace retournée sur le dos qui termine sa course en dehors du mur de pneu et du circuit. Pourtant, le pilote en est sorti indemne, mais la FIA après analyse de la résistance de la structure de sécurité autour du pilote en a tiré des conclusions et des améliorations sont donc logiquement apportées.

En effet, le "Roll Hoop", cet arceau de sécurité qui est situé sur la cheminée d'entrée d'air des F1, au dessus du casque des pilotes, n'avait pas résisté lors de l'accident de Zhou. C'est le halo qui avait ainsi protégé le pilote chinois, en dernier rempart pour ne pas subir les 700 kgs de la monoplace directement sur son cou.
Votre avis

Connectez-vous pour écrire un commentaire

Haut